Transsibérien, route vers la Sibérie

Après nos premiers stops sur le tracé du Transsibérien, nous quittons Ekaterinbourg pour nous rendre à Novossibirsk puis Irkoutsk, proche du lac Baïkal. L’aventure se poursuit …

Novossibirsk et son architecture

Nous ne nous étalerons pas sur la 3ème (ou 4ème ville) de Russie car nous n’avons pas trouvé grand chose à y faire. Mais Novossibirsk nous a permis de prendre du temps pour planifier la fin de notre périple russe et pour admirer encore un peu l’architecture soviétique.

Novossibirsk (3)

Novossibirsk (2)

Heureusement, le gérant de notre hostel était bien sympa et nous avons papoté avec lui toute une journée sur des sujets variés allant du voyage, à la politique russe en passant par le conflit avec l’Ukraine, les USA, etc. Le soir, ils nous a même emmené à la gare avec un petit détour par les berges de la ville pour apercevoir le plus long pont couvert de métro du Monde (au moment de sa construction en tout cas).

Nous laissons Novossibirsk pour continuer notre découverte de la Sibérie vers Irkoutsk.

Irkoustk et ses fenêtres sibériennes

En raison de son patrimoine architectural, la ville est parfois surnommée le « Paris de la Sibérie ». Nous avons marché le long de la ligne verte qui permet d’apercevoir l’ensemble des monuments importants de la ville.

Irkoutsk (11)

Mais nous avons particulièrement apprécié l’architecture en bois propre à la Sibérie avec ses décorations et ses fenêtres si caractéristiques. En voici un petit pêle-mêle !

Irkoutsk (2)

Irkoutsk (2)

Irkoutsk (2)

Irkoutsk (2)

Irkoutsk (2)

Irkoutsk (2)

Irkoutsk (2)

Notre prochain étape nous mènera au lac Baïkal !

Laisser nous un petit mot