Visiter Bruxelles autrement : nos incontournables pour un week-end

Août 2016 – Nous étions à Belgique lors du week-end prolongé du 15 août avec l’envie de visiter Bruxelles autrement. Bien entendu, nous avons découvert les incontournables de la ville : le Manneken Pis, la Grand-Place et l’Atomium. Nous en avons profiter pour assister au BSF (Brussels Summer Festival), admirer le tapis de fleurs, effectuer une balade à vélo vers le Molenbeek, visiter la ville avec une greeter et découvrir quelques spécialités locales.

Bruxelles autrement en un clic

Coucher de Soleil sur la capitale belge

Si vous n’avez pas l’envie (pas possible) ou le temps (je peux comprendre) de tout lire, cliquez sur la partie qui vous intéresse.

Ceci n’est pas Bruxelles !

Manneken Pis en action

Bruxelles ne se résume pas au Manneken Pis et à un repas de moules-frites accompagné d’une bière belge. Manneken Pis est le premier symbole que nous découvrons et certainement l’un des plus réputés de Belgique. Bien entendu, cela fait partie du patrimoine et de la vie bruxelloise. Mais, ceci n’est pas Bruxelles comme aurait pu le dire Magritte.

Pour notre première visite de Bruxelles, nous avions envie de voir la capitale belge sous un autre angle. Hasard du calendrier, nous y étions pendant que le tapis de fleur orné la Grand-Place. Ce 20e tapis de fleur est une œuvre éphémère réalisée tous les 2 ans. Sur la splendide Grand-Place, des milliers de bégonias ont célébré le 150e anniversaire de relations diplomatiques avec le Japon.

Tapis de fleur à Bruxelles by night

Magnolia du tapis de fleur

Flower CarpetPour ceux que cela intéresse, vous pouvez en savoir plus et découvrir les anciens tapis de fleurs de Bruxelles.

Le parterre se trouve sur la Grand-Place de Bruxelles, dans l’Îlot sacré, le second symbole de la ville. Inscrite en 1998 au patrimoine mondial de l’UNESCO, l’ensemble des styles la rend magnifique. L’Hôtel de Ville gothique fait face à la Maison du Roi. Le tout est encadré par les maisons anciennement occupées par les corporations de métiers. D’inspiration baroque et récemment rénovés, ces bâtiments dorés laissent imaginer la grande ville marchande qu’était Bruxelles à l’époque.

Détails de l'Hotel de Ville

Façades de la Grand-Place de Bruxelles

Art nouveau et Art déco : Ixelles, Matonge et Flagey

Art nouveau vs Art décoL’Art nouveau est assimilé aux lignes courbes, aux motifs floraux et organiques. Au contraire, l’Art déco, qui apparaît ensuite, redonne la place à la rigueur, la symétrie et aux ordres classiques.

Façades Art Nouveau, Horta

La capitale belge est réputée pour son architecture du début du 20e siècle. L’Art nouveau et l’Art déco sont à l’honneur dès que vous sortez un peu de l’hyper-centre et de l’Îlot sacré. Nous n’allons pas rentrés dans tout le détail, mais il faut savoir que Victor Horta est l’un des fers de lance de l’Art nouveau bruxellois. Ixelles est sans nul doute le quartier à visiter pour découvrir l’Art nouveau d’Horta.

Bruxelles, ville Art Nouveau, Horta

Musée de la Musique, Art Nouveau

Au gré de nos balades dans les différents quartiers de la ville et notamment dans Matonge (prononcé, Matongué), nous avons pu apercevoir quelques chef d’œuvre d’Art nouveau. Matonge est surtout réputé pour être le « quartier africain ». Oui, ne l’oublions pas, la Belgique avait comme colonie le Congo jusqu’à son indépendance en 1960.

Panneau des colonies belges : annexion du Congo

Fresque du quartier Africain Matonge

Place à l’Art déco. Une excursion dans le quartier Flagey, nous a permis de découvrir cette ancienne maison de la radio et l’ambiance qui y règne autour. Le quartier autour est devenu un lieu d’ambiance, de fêtes et de bars sympas. Nous le recommandons !

Flagey, maison de la radio

Enfin, dernier édifice de style Art déco : la Basilique Koekelberg. 5e église la plus grand du monde, la Basilique a également un rôle culturel. Elle abrite deux musées où sont organisées de nombreuses expositions durant l’année. Cet édifice massif et imposant devait être initialement de style néo-gothique, mais plusieurs aléas en ont fait certainement la plus grand basilique de style Art déco du monde.

Basilique Art Déco, Koekelberg à Bruxelles

Visite street-art et BD avec les greeters

Durant une demi-journée, nous avons arpenté la ville avec Inès membres des greeters de Bruxelles. Les greeters sont des habitants passionnés par leur ville et qui ont à cœur de partager leur passion. Le temps d’une rencontre, d’un échange, un excellent moyen de visiter la ville avec des locaux et d’avoir leur propre ressenti. Avec Inès, nous optons pour une visite lieux incontournables accompagnée de quelques œuvres de street-art et de façades BD.

Street-art oiseau

Street-art à Bruxelles

Du street-art, il est possible d’en rencontrer un peu partout au détour d’une rue ou d’une ruelle. En revanche, les façades BD deviennent peu à peu un véritable emblème de Bruxelles. Depuis 1993, l’association Art mural a pour objectif de créer et réaliser 2 à 3 fresques par an. La ville de Bruxelles propose un parcours dédié à la BD. Je vous en propose quelques-unes en tant que grand fan du 9e art.

Façade BD Léonard à Bruxelles

Parcours BD

BD à BruxellesBruxelles est l’un des temples de la BD en Europe et dans le monde. Il y a le Centre Belge de la Bande dessinée, les façades BD partout dans la ville et un bon nombre de boutiques spécialisés. N’oublions pas que certaines aventures de Tintin, du célebre Hergé, se déroulent à Bruxelles !

Balade à vélo vers l’Atomium

Lors de notre dernier jour à Bruxelles, nous avons opté pour un tour avec Kris via l’association de vélotourisme Pro Velo. Nous avons enfourché nos vélos pour une balade d’environ 4h au Nord de la ville dans des quartiers peu visités par les touristes. Kris avait à cœur de nous montrer quelques lieux du nouveau Bruxelles et surtout à quel point la capitale est « verte ». « Verte » par son nombre imposants de parcs, de forêts et d’aires naturelles permettant de se ressourcer.

Parc de Bruxelles

Nous partons directement vers Tours et Taxis. Ceci n’est pas une compagnie de taxis, mais un ancien site industriel. Situé le long du canal de Bruxelles, ces anciens entrepôts de briques, de verre et de fer deviennent un lieu de culture.

Batiment industriel Tours et Taxis

Batiment abandonné Byrrh

Au fur et à mesure de notre balade à vélo, nous découvrons de nouveaux parcs, de nouveaux lieux de culture et de vie. Au détour d’un virage à Jette, non loin de la maison de Magritte, nous tombons en ce jour de l’Assomption sur un Lourdes belge. Après avoir traversé le domaine royal avec le château de Laeken et ses serres royales, nous tombons nez-à-nez avec le célébrissime Atomium ! Considéré comme le troisième symbole de Bruxelles, il a été construit pour l’Exposition universelle de 1958. Il représente en fait la structure atomique d’un atome de fer. Pour les physiciens, c’est en fait la maille conventionnelle, cubique centrée.

Drapeau belge sur Atomium

Atomes de fer de l'Atomium

Atomium en détail

Atomium en photosDepuis le 15 juillet 2016, la liberté de panorama est entrée en vigueur et je peux donc vous montrer des photos de l’Atomium sans contrepartie financière.

Molenbeek et son musée MIMA

Musée de la culture 2.0, Mima

Depuis les dramatiques événements de Paris, la commune de Molenbeek (Molenbeek-Saint-Jean de son vrai nom) n’a pas bonne réputation. Nous avions envie de « redorer » quelque peu cette dernière. Durant notre périple en vélo, nous avons longé le Molenbeek. Petite rivière qui vous fait découvrir un autre Bruxelles à travers parcs, forêts et champs où des vaches paissent.

Balade à vélo proche de Molenbeek

Mais surtout, nous avons découvert le nouveau musée de la culture 2.0, MIMA. Ces 4 lettres signifient Millennium Iconoclast Museum of Art. Nous avons pu visiter la première exposition intitulée « City of lights« . Cette exposition propose de partir à la rencontre de 5 artistes américains d’envergure internationale de la culture urbaine :

  • Swoon, de son vrai nom Caledonia Dance Curry, a investi les sous-sols du bâtiment avec ses dessins et ses imprimés
  • Maya Hayuk, a recoloré une salle à l’étage
  • L’association Faile (Patrick McNeil et Patrick Miller) nous proposent le « moulin à consommation » (d’après ce que j’ai compris)
  • Momo et ses peintures murales abstraites

Collage de Swoon

Salle colorée de Maya Hayuk

Moulin de l'association Faile

Oeuvre de Momo

Le musée se situe dans l’ancienne brasserie Belle-Vue et propose d’excellentes explications sur le comment du pourquoi des œuvres exposées et du parti pris des artistes (sans que ce soit barbant ou long). Nous avons réellement apprécié cette visite. Cela faisait bien longtemps que nous n’avions pas visité un musée aussi bien fait et accessible à tous ! Visitez notre instagram pour plus de photos sur l’exposition.

Brussels Summer Festival 2016 et bière belge

Bière au Brussels Summer Festival 2016

Enceinte et micro en festival

Je finis cette aventure à Bruxelles avec quelques moments festifs. Nous avons pu assisté à une soirée du Brussels Summer Festival. Au programme de cette journée forte en bons sons avec une météo plutôt clémente :

  • Pony Pony Run Run au son electro-pop-rock
  • Caravan Palace et son Swing électro
  • The Shoes et leur univers « particuliers », moins fédérateur que Louise Attaque
  • Louise (ré)Attaque, l’unique, le vrai

BSF 2016 - Pony Pony Run Run

BSF 2016 - Caravan Palace

BSF 2016 - The Shoes

BSF 2016 - Louise Attaque

Enfin, je ne pouvais pas visiter Bruxelles sans aller à la rencontre d’une brasserie locale. Le choix était vaste avec l’essor des petites brasseries. Bien entendu, il avait la célèbre brasserie Catillon ou encore  le nouveau Brussels Beer Project. Mais après un passage au marché aux puces de Marolles, nous sommes allés rencontrer la brasserie En Stoemelings.

Marché aux puces aux Marolles

Cette micro-brasserie artisanale ne brasse pas ses bières En Stoemelings (en cachette en Bruxellois), mais à la vue de tout le monde. Sur place, vous y trouverez la triple Curieuse ou encore la cuvée Houdini. Mais faites vite et attention aux ruptures de stock car le maître brasseur change sans cesse sa gamme. Une bière disponible un jour ne le sera sans doute plus le lendemain.

Bière artisanale de Bruxelles : En Stoemelings

Infos pratiques

Pour l’aspect pratico-pratique, je vous propose quelques liens utiles pour préparer sa visite de Bruxelles.

Avant toute chose, il existe la Brussels Card qui vous donne accès à des réductions et à certaines visites de musées.

Pour les transports, nous vous proposons l’option que nous avons choisi, à savoir le voyage en bus avec OUIBUS (en 4h depuis la gare de Bercy à Paris, pas de problème particulier au passage de frontière). Nous sommes arrivés à la Gare du Midi. Bien que nous ayons visité la ville à pied, il est possible de prendre le métro de Bruxelles.

Metro de Bruxelles

Pour les visites, nous avons réellement appréciés :

Connaissez-vous Bruxelles ? Quels sont vos plus beaux souvenirs de la capitale belge ?

Nous tenons à remercier la compagnie OuiBus et l’office du tourisme belge pour leur soutien dans l’organisation de ce voyage et pour les bonnes adresses communiquées.

Laisser nous un petit mot