Pékin express, en transit

Finie la Mongolie … alors que nous devions passer 2 mois en Chine, nous avons décidé de changer nos plans et de faire escale à Pékin (Beijing) pour 72 heures grâce à la gratuité du visa de transit pour les Français. Voici donc le récits du début de nos aventures chinoises.

Transit de 72h en Chine sans visa

Nous partons du petit aéroport Gengis Khan d’Oulan-Bator en compagnie de Charo et Marcos, qui repartent en Espagne. Nous décidons d’emprunter le bus et de ne pas payer le taxi proposé par l’auberge pour $25 … nous nous en tirons pour 500 tugriks chacun, soit environ $0,6 ! Tous le monde tente de faire le maximum d’argent avec les touristes car ils ne sont en Mongolie que trois mois par an.

Nous ne savons pas quel bus prendre car la numérotation des lignes a été changée la veille. Après avoir demandé à une locale, un homme nous dit de le suivre. 4 bus différents plus tard, il nous amène à pieds jusqu’à que l’aéroport soit dans notre champ de vision et repart sur ses pas … nous quittons la Mongolie sur une bonne note !

mongolie_oulan_bator (18)

Après les passages de sécurité pour accéder à la zone des départs internationaux, l’emballage de nos sacs, le check-in, nous voici en train de déambuler dans le duty free … mais nous ne craquons pas ! (Nous n’avons pas un sous en poche aussi !)

mongolie_oulan_bator (19)

Charo et Marcos partent et nous ne tardons pas à prendre notre vol pour la Chine. Mais nous ne savons pas à quelle porte d’embarquement nous présenter rien n’étant indiqué sur notre billet …

mongolie_oulan_bator (1)

Mais non, attendez, il n’y a qu’une seule porte d’embarquement dans la zone des vols internationaux ! Pas besoin de numéro donc !

Atterrissage sans encombre 2h plus tard à Pékin où le ciel est gris clair jaunâtre … étrange ! Nous empruntons la file pour voyageurs en transits de 72h qui n’ont pas besoin de visa chinois ! Et voilà, nous sommes en Chine !

chine_pekin_beijing (33)

Après le passage des douanes, nous nous dirigeons vers un train … mais nous n’avons toujours pas récupéré nos sacs …

chine_pekin_beijing (34)

… Relax qu’ils disent les Chinois ! Nous récupèrerons nos sacs à la sortie du train.

Première immersion à Pékin

Il fait lourd, très lourd et le ciel gris nous semble pollué ! Nous empruntons l’airport express pour nous rendre au centre-ville avant de découvrir le métro chinois. Le trajet se fait sans encombre car toutes les indications sont traduites et tout se fait de manière intuitive (code couleur, etc.). Nous découvrons par contre le passage de bagages aux rayons-X pour entrer dans le métro ! Les liquides sont inspectés et les couteaux, les briquets, les allumettes et autres objets « dangereux » sont interdits … Mais il semblerait que les règles de sécurité soient plus souples pour les touristes occidentaux (nous avons nos Opinel, des allumettes et des briquets avec nous – j’ai (Tatiana) d’ailleurs pris l’avion avec un briquet dans mon bagage cabine sans le faire exprès).

Après avoir trouvé notre hôtel et déposé nos bagages, nous partons pour la place Tian’anmen.

chine_pekin_beijing (37)

La place est immense (4ème place du monde) et est essentiellement connue pour avoir été le théâtre de manifestations en 1989 avec notamment la célèbre photo de l’Homme de Tian’anen ou Tank man.

Tank manCet homme est resté anonyme mais la photographie le mettant en scène est mondialement connue : il se tient seul devant une colonne de chars de l’Armée populaire de libération !

Tank-Man1
© Jeff Widener

Nous assistons à la descente du drapeau national sur la place Tian’anmen … bon, il y avait pas mal de monde et il fut difficile de se faire une place ! Nous vous reparlerons de la place Tian’anmen dans un prochain article.

chine_pekin_beijing (5)

chine_pekin_beijing (6)

Après quelques clichés nocturnes sous la moiteur ambiante, nous partons à l’assaut du Night Market pour quelques aventures culinaires.

chine_pekin_beijing (8)

chine_pekin_beijing (9)

Dong Hua Men Night Market

Le marché nocturne consiste en une longue ligne d’environ 50 stands de nourriture allant du chien au serpent en passant par les étoiles de mer, les vers, les poulpes, etc. Il y a aussi des brochettes de viande classiques et autres spécialités chinoises.

chine_pekin_beijing (12)

chine_pekin_beijing (13)

chine_pekin_beijing (11)

chine_pekin_beijing (15)

Tatiana opte pour une brochette de chips de patates avec sauce piquante et du tofu frit. J’opte pour une brochette de sauterelles !

chine_pekin_beijing (41)
chine_pekin_beijing (41)

sauterelle grillée pour Romain

Aucun goût particulier ! Juste de la friture et du cramé ! Notre première soirée se termine encore et toujours sous la chaleur ambiante et l’orage durant la nuit …

3 commentaires

  • mag dit :

    beurk!!!la sauterelle grillée:)

  • Lydie dit :

    Ha ha ! Je me rappel de ce marché blindé de touristes ! Y’avais pas grand-chose de bon, mais pas loin un vrai boui-boui fréquenté par les locaux et qui servait du chien en bouilli à pas trop cher (ça t’aurai plu j’en suis sûre Tat… 🙂 ) J’espère que vous avez quand-même pu profiter de cette ville géniale, je l’avais vraiment adorée !

  • Vadrouille et Tambouille dit :

    Oui, c’était cool d’avoir un aperçu de la Chine, même sis c’était très très pollué et que nous ne pouvions pas voir très loin devant nous. Mais je ne regrette pas de passer plus de temps au Népal (pb du visa en Mongolie).
    Bises
    Tat

Laisser nous un petit mot