L’enfer des transports au Vietnam

Après cette très belle expérience dans la baie Lan Ha et sur l’île de Cat Ba, nous partons pour le Sud du pays, direction Dong Hoi. Pourquoi ? Pour y découvrir une grotte unique. Mais avant cela, place à des heures de transport.

Du bus en veux-tu, en voilà.

Nous quittons l’île de Cat Ba de la même manière que nous sommes venus. Du bus sur l’île, suivi par une petite promenade en bateau jusqu’à Haïphong. De là, nous souhaitons prendre un bus pour Ninh Binh.

Comme d’habitude au Vietnam, les dames du guichet tentent de nous vendre des billets hors de prix mais également des taxis avec des tarifs exorbitants (400 000 dongs, soit 15 € pour faire 3 km en taxi … taxi que nous paierons 30 000 dongs, soit 1,15 € 10 minutes plus tard). Nos protagonistes sont offusqués et vexés que nous refusions leur offre … Le Vietnam est vraiment un pays où nous sommes pris pour de vrais pigeons ce qui, à la longue, peut peser sur le moral et faire perdre notre sourire et notre sang froid.

Nous partons pour une autre station de bus où nous tombons cette fois-ci sur deux gentilles dames qui nous vendent nos tickets pour Ninh Binh. A la sortie du taxi, Florian et Laurent subissent des attouchements sexuels … Etrange pays !

vietnam_transport_taxi
Dans le taxi, dans une petite voiture (genre une Twingo), à 3 à l’arrière avec Florian et nos 2 gros sacs ainsi que nos 3 sacs de jour !

Notre minibus rallongé arrive et nous prenons nos places. Nous roulons au pas sur la majeure partie du trajet sauf quand un autre minibus semble nous doubler pour faire monter les passagers présents le long de la route. C’est alors que notre chauffeur décide de jouer à GTA et nous voilà lancés à vive allure, à doubler par la gauche sur la sorte de bande d’arrêt d’urgence et à empêcher l’autre bus de nous dépasser. Une fois notre bus chargé rempli à ras bord, nous reprenons notre rythme d’escargot.

« Gentillesse » des Vietnamiens

Une fois à Ninh Binh, ils nous jettent au milieu de nulle part en nous faisant croire que cela est l’arrêt. Pas le choix car les sacs ont déjà été balancés par la fenêtre. Nous descendons et encore une fois nous sommes à des kilomètres du centre-ville. Les taxis et les « motobikes » commencent leur harcèlement. Nous marchons pendant une bonne heure avant de trouver les bus pour le Sud.

Tout est plein, nous décidons d’aller voir les trains. Les tarifs explosent ! Nous nous rabattons sur l’offre d’un hôtel avec un bus couchette financièrement acceptable après négociation.

A 20h, un premier bus arrive, nous tentons de monter, mais nous nous faisons jeter comme des malpropres en nous faisant, nous le pensons, insultés au passage. Un second bus arrive, nous faisons le forcing et nous sommes enfin sur nos couchettes.

vietnam_transport_vers_hoi_dong (3)

vietnam_transport_vers_hoi_dong (3)

Une nuit en bus nous attend avant d’être déposés à 4h du matin à Dong Hoi. Suite à cette journée de transports, les Vietnamiens continuent de nous donner une image négative de leur pays et de leur peuple. Clairement, nous avons l’impression d’être pris pour des « cons » en permanence.

vietnam_transport_vers_hoi_dong (3)
Serrés comme des sardines !

14 commentaires

  • Adree dit :

    Mais bordel que ça fait plaisir de lire ça! Ouf on est pas les seuls à avoir donc eu cet insoutenable sentiment d’être pris pour des c.. En permanence! Entre les prix qui flambent, les « office de tourisme » des grandes villes qui t’annoncent qu’il n’y a jamais de bus et avec le mot taxi qui leur brule les lèvres, les « motorbikes » qui te harcèlent sans arrêt… Bref grosse frustration agrémentée de crises de nerfs par moments…

  • Sabine dit :

    Je n’aurais pas supporté d’être aussi serré pfiouuu !!!

  • Rodolphe dit :

    Ce que je lis de vous sur le Vietnam me confirme un peu ce que je craignais… Une grande majorité de vietnamiens nous prennent vraiment pour des portes-feuilles sur pattes et l’on se fait vite traiter de tous les noms dès que l’on tente vaguement de sortir du « circuit » classique ! J’ai eu le même sentiment que vous en tout cas !
    Hâte de lire ce que vous avez pensé du Cambodge que j’ai trouvé très différent et bien plus agréable ! Bonne continuation et à très bientôt ! 🙂

  • cath ward dit :

    Ce message me rappelle ce que nous avons vécu l’an dernier au Vietnam, à peu près les mêmes dfficultés et ce sentiment que l’on se moque de nous et que seul notre argent présente un intérêt. Le Cambodge nous a semblé bien différent. Bonne continuation at @+ pour la suite du voyage. Bises. Cath

  • Cyclofamily dit :

    On voyage à vélo avec nos enfants au Vietnam, dans le sens inverse du votre et on a exactement la même impression que vous : « d’être pris pour des pigeons, des portes monnaies ambulants ». Très désagréable de toujours devoir se faire comprendre, de négocier pour tous types d’achats : restaurant, transport,
    On commence même à être désagréable parfois avec les gens… Grrr
    Bon continuation quand même !
    La Cyclofamily

  • Chanelle dit :

    Oh la la, j’y vais dans quelques semaines, je suis refroidie… Malheureusement, vous n’êtes pas premiers à penser cela du Vietnam. A voir.

  • Vadrouille et Tambouille dit :

    vive le Vietnam ! Heureusement, quelques personnes changent la donne ! Mais, c’est loin d’être la majorité sur le circuit touristique !

  • Vadrouille et Tambouille dit :

    Rhooo, mais si Sab 🙂 Tu aurais aussi adoré la gentillesse des équipages des bus 🙂 🙂

  • Vadrouille et Tambouille dit :

    On peut déjà te dire qu’on a adoré !
    Nous répondons bientôt à ton mail, promis 🙂

  • Vadrouille et Tambouille dit :

    Nous nous sommes sentis bien mieux dès notre arrivée au Cambodge, même les chauffeurs de tuk-tuk étaient sympa !

  • Vadrouille et Tambouille dit :

    Négocier pour des choses aussi basiques que la nourriture me met souvent un peu hors de moi … c’est très frustrant …
    Nous aussi sommes devenus désagréables avec les gens vers la fin … le pompon ayant été le jour où nous avons quitté le Vietnam (bientôt un article là dessus).
    Dès qu’on a un peu de temps, on file lire votre blog !
    Bon voyage !

  • Vadrouille et Tambouille dit :

    Si tu pars avec beaucoup d’aprioris négatifs, tu ne devrais pas trop « souffrir » de la rudesse des Vietnamiens sur le circuit touristique (car nous avons rencontré des Vietnamiens charmants … mais en dehors de ce circuit). Toujours être sur ses gardes est un peu fatiguant, mais permet de ne pas trop se faire avoir et de quand même profité de ce joli pays !
    Passer un peu de temps à la plage, en louant un scooter est super aussi ! Ca permet de bien décompresser !

  • mousnich dit :

    vous avez fait quoi au cambodge ? vous avez passé la frontière avec le vietnam sur la côte ? vers Kep ?

  • Vadrouille et Tambouille dit :

    Bientot des articles sur le Cambodge, mais nous n’avons fait « que » PP et Angkor. La prochaine fois, nous explorerons le pays car nous avons adore l’accueil qui nous a ete reserve.

Laisser nous un petit mot