Andalousie : le classique Séville, Grenade et Cordoue

Mai 2016 – Après notre week-end à Rome, nous avons repris goût au petit séjour en Europe. Pour ce nouveau périple, nous partons pour le Sud de l’Espagne, une semaine en Andalousie. Nous optons pour un classique SévilleCordoueGrenade … mais sans forcément visiter les incontournables !

Notre semaine en Andalousie en un clic

Al-Andalus, un peu d’histoire

JargonMaure, morisque, mudejar, trois noms pour trois significations. Au VIIe siècle, les maures sont les musulmans, les morisques sont les musulmans convertis au christianisme alors que les mudejars correspondent aux musulmans restés dans les territoires conquis par les Chrétiens.

Je vais essayer d’être bref bien que cette partie de l’histoire est extrêmement intéressante. Il faut savoir que l’Andalousie a été sous domination musulmane pendant presque 8 siècles (791 – 1492). Pour ceux qui se souviennent, 1492 correspond notamment à la découverte des « Indes » par Christophe Colomb. À cette époque, l’Andalousie était certainement l’une des régions les plus avancées en termes de culture et d’économie.

Marqueterie dans les ruelles de Grenade

Al-Andalus était au centre d’une rencontre majeure entre l’Europe chrétienne et la culture musulmane en provenance du Moyen-Orient et de la Méditerranée. Cette rencontre entre deux mondes a donné naissance à un mix artistique et architectural magnifique qu’il est possible de retrouver à l’Alhambra de Grenade, à la Mezquita de Cordoue ou encore à la Cathédrale-Giralda de Séville.

Architecture de Séville

Les Rois catholiques (Isabelle et Ferdinand) ont mis fin à cette entente cordiale entre chrétiens, juifs et musulmans dans cette région d’Espagne pour que l’Andalousie retourne sous domination chrétienne.

Grenade, carrefour des cultures

Grenade n'est pas un fruit mais une ville d'Espagne

Bon planNous vous conseillons vivement de suivre le Free Tour du PanchoTour qui est très fourni en informations sur l’histoire de l’Andalousie et de Grenade en particulier.

Assez d’histoire, place à ce week-end en Andalousie. À peine arrivés à l’aéroport de Séville, nous prenons un bus pour Grenade. Après 3h30 à contempler un paysage monotone d’oliveraies, nous arrivons à destination. Ni une, ni deux, nous partons découvrir un bar à tapas car Grenade est l’une des dernières villes d’Espagne a proposé des tapas gratuites pour chaque verre commandé. En sortant, nous sommes directement interpellé par cette belle architecture et surtout cette senteur de fleur d’oranger qui embaume la ville …

Patio de Grenade

Le lendemain matin, nous décidons d’effectuer un Free Tour pour découvrir deux quartiers de Grenade : le centre de la ville et celui d’Albaicin, l’ancien quartier musulman. Au centre de la ville, se trouvent notamment le Capilla Real où gisent les Rois catholiques, la cathédrale à la tour unique ou encore l’ancien souk.

Balade à Grenade

Ruelle de l'Albaicin

Maison du quartier musulman de Grenade

Dans les ruelles d’Albaicin, il est possible de découvrir les carmens (karm en arabe) qui correspondent à de jolis jardins en terrasse. La montée vers la place Saint Nicolas permet d’obtenir un point de vue unique sur le célèbre Alhambra sur fond de Sierra Nevada. Malheureusement, le ciel bleu n’est pas au rendez-vous en ce début de séjour malgré les 28 degrés.

Vue sur l'Alhambra, perle de Grenade

Je ne vais pas rentrer dans le détail de l’Alhambra car il est possible de trouver énormément d’informations sur ce sujet. Il faut juste savoir que c’est un édifice unique de la culture maure. Il est aussi conseillé de réserver ses billets d’entrée avant votre visite … ce que nous n’avons pas fait. Car au lieu de visiter ce palais unique, nous avons préféré aller randonner dans la Sierra Nevada, mais cela fera l’objet d’un autre article.

Petit thé dans une teteria de Grenade

Je finirai donc sur Grenade par une petite pause dans une teteria avant de prendre un nouveau bus pour Cordoue.

Cordoue, Mezquita et flamenco

ConseilLa visite de la Mezquita est gratuite le matin entre 8h30 et 9h30.

Nous arrivons à Cordoue, l’ancienne capitale de l’Espagne musulmane, en début d’après-midi. Nous nous dirigeons directement vers le quartier historique classé au patrimoine de l’UNESCO. Ce qui nous frappe cette fois-ci dans ce quartier de ruelles blanches et jaunes, le peu de trafic automobile et le calme qui y règne … ainsi que toutes les maisons à vendre.

Ruelle jaune et blanche de Cordoue

Nous sommes chanceux et sommes en ville pour une fête haute en couleurs : Cruces de Mayo (Croix de mai). Cela nous donne l’occasion de déambuler dans la ville entre différentes places décorées pour l’occasion de croix ornées de fleurs et de châles de Manille. Le tout est accompagné de stands de tapas et d’enceintes diffusant de la musique folklorique. Le soir, nous assistons même à un concours des écoles de flamenco de la ville.

Croix fleurie pour Cruces de Mayo à Cordoba

Mur en fleurs pour la fête Cruces de Mayo en Andalousie

Danseuse de flamenco sur la place de Cordoue

Détails d'une robe de flamenco

Le lendemain, nous allons découvrir cette fameuse Mezquita. Elle est considérée comme l’un des plus beaux monuments musulmans au monde, bien qu’une cathédrale chrétienne se trouve dorénavant en son centre ! C’est donc une visite unique entre deux styles aux aspects bien différents (la seconde photo ci-dessous est parlante sur ce duo d’architecture) :

  • les arches bicolores, la maqsura dorée et le splendide mihrab de la Grande Mosquée de Cordoue
  • versus le plafond baroque et la Capilla Mayor gothique de la cathédrale chrétienne

Coupole en mosaiques de la Mezquita

Au premier plan, le centre de la Mezquita avec son architecture catholique et au second plan, la vraie mosquée de Cordoue.

Mezquita entre maqsura et capilla mayor

Arches bicolores typiques de la Mezquita de Cordoue

Le timing serré nous emmène déjà à la gare pour prendre le TGV espagnol … retour à Séville.

Séville, la belle andalouse

Bonne adresseDans le quartier Macarena : Dos Tapas pour une soirée tapas fusion. Un combo de différentes cuisines et une belle innovation sur certaines tapas.

Nous sommes donc de retour à Séville et allons directement dans le quartier Macarena, non loin de la place Alameda de Hercules et d’un marché fort sympathique.

Marché dans le quartier Macarena de Seville

Au programme de notre séjour à Séville : profiter de l’ambiance de la ville sans forcément faire les classiques. Oui, c’est peu étrange car en règle générale, nous essayons de faire un maximum d’activités durant nos week-ends prolongés, mais pas cette fois, allez comprendre … besoin de « vraies vacances-repos » ?

Tour de la Giralda de Seville

Porte de la Cathédrale - Giralda

Vue depuis l'entrée de l'Alcazar

Nous nous sommes tout de même motivés à visiter Séville durant deux jours avec un nouveau Free Tour. Bien entendu, il y a la Cathédrale-Giralda et l’Alcazar, mais nous retiendrons notamment la place d’Espagne de Séville. Cette place a été construire pour l’exposition iberico-américaine de 1929. Ce bâtiment magnifique contient des niches aux couleurs de chaque province espagnole marquée par une carte et un événement historique marquant.

Place d'Espagne à Séville

Vase d'Andalousie

Bras de la place d'Espagne

Les quelques églises visitées ne peuvent en rien rivaliser avec les églises de Rome ! Et après un passage express dans le quartier Triana, nous avons profité de notre quartier et de l’ambiance locale pour découvrir quelques plats typiques comme le salmorejo et le gaspacho que Tatiana vous fera présentera prochainement.

Balcons et azulejos de Seville

Marché dans le quartier Triana de Seville

Bien entendu, un séjour en Espagne et surtout en Andalousie ne serait pas complet sans les soirées au bar à tapas autour d’un verre de vin espagnol ou d’une cana, bière en 25cl … Aucune photo à l’appui, malheureusement … nous étions trop occupés à papoter tout en dégustant ces succulentes bouchées.

Informations pratiques et bonnes adresses

Pour nos transports, nous avons opté pour :

Pour nos deux Free Tour à Grenade et Séville, nous sommes passés par PanchoTour.

Enfin, pêle-mêle, voici quelques bonnes adresses :

  • Un menu végétarien-vegan chez Hicuri, à Grenade
  • Un bar à tapas qui change, Dos Tapas, à Séville (nous avons adoré le salmorejo version verte)
  • Des burgers énormes pour les non végétariens à La Estraza de Séville
  • Des churros au p’tit déjeuner à Séville mais nous avons oublié l’adresse … un peu partout dans la ville, mais surtout sur la place principal

L’Andalousie ça vous parle ? Quels sont vos souvenirs ou vos envies ? Des bonnes adresses à partager ?

Si jamais vous êtes partants pour un séjour dans le Sud de l’Espagne, n’hésitez pas à planifier vos vacances avec Opodo Andalousie.

Laisser nous un petit mot