Bologne et ses arcades

Mai 2014 – Après la ville-musée de Florence, nous quittons la Toscane pour la région Émilie-Romagne. Nous arrivons à Bologne un dimanche après-midi : le centre-ville est devenu piéton et il y a de la vie « classique » dans les rues. Cela change complétement de Florence, nous retrouvons ici une ambiance populaire pour notre séjour de deux jours.

Bologne, la Dotta (savante)

A Bologne nous avons deux RDV de programmé et qui feront l’objet de portraits. Nous sommes garés au Nord de la ville et nous redescendons la ville en passant par la zone universitaire et l’ancien ghetto juif. Quelle belle surprise ! Une vraie ambiance populaire et jeune qui donne vie à toutes les rues … Nous continuons notre chemin en visitant quelques églises notamment celle de San Domenico.

Bologne en Italie

Enfin, nous découvrons la Piazza Maggiore avec la statue de Neptune, les différents palais et la bibliothèque. Nous nous laissons bercer par le rythme a l’italienne entre découvertes et cafés. Bologne est vraiment une ville chaleureuse et a taille humaine ce qui la rend extrêmement agréable après l’aventure touristique de Florence.

Bologne et les campaniles

Bologne, la Rossa (rouge)

Bologne est aussi surnommée la Rossa (rouge) à cause de ses tuiles en terre cuite. Mais ce nom lui vient aussi de son côté gauchiste-communiste.

Street-art à Bologne

Côté architecture, Bologne est réputée pour toutes ses arcades couvrant les trottoirs. Très utiles en été en offrant une ombre sympathique, elles sont surtout appréciées lors des jours de pluie !

Arcades de Bologne

Bologne connait aussi quelques côtés inattendus comme son petit aspect à la Venise. La fenêtre sur le canal de Via Piella nous permet d’observer les canaux de la ville qui étaient encore découverts il y a deux siècles.

Canal de Bologne à la Venise

Bologne, la Grassa (grasse)

Autant être clair tout de suite, les spaghettis à la bolognaise sont un mythe ! En effet, les spaghettis sont une spécialité napolitaine et la sauce bolognaise n’existe pas réellement. A Bologne, vous trouverez plus facilement les tortellinis al ragù. Les tortellinis sont la spécialité locale tout comme la mortadelle. J’ai eu la chance de les gouter au restaurant de l’épicerie fine Eataly qui vend toutes sortes de produits de qualité. Tatiana en est fan !

Mais Bologne ne serait pas Bologne sans un bon café ! Les membres de Comunita Solare nous ont sympathiquement invités dans le meilleur café de Bologne, Caffè Terzi. Tasses en porcelaine, biscotti et service a pas de loups … surtout, des excellent cafés ! (pas de photos, mais vraiment une bonne adresse !)

Bologne a donc été pour nous LA bonne surprise d’Italie. Et vous, avez-vous déjà été a Bologne ? Sinon, avez-vous envie d’y aller maintenant ?

5 commentaires

  • mag dit :

    pourquoi pas découvrir Bologne!!!dommage que je n’aime pas le café!

  • Vadrouille et Tambouille dit :

    Il y a des pâtes aussi !

  • Ju dit :

    Oui mes des panzanis! Pardon…

  • Llorente pierre-francois dit :

    Quelle belle ville italienne. Nous aussi nous l’avons préféré à Florence. Super blog rempli d’article intéressant. Et super pratique à lire sur mobile. C’est fait via quel logiciel ?

  • Vadrouille et Tambouille dit :

    Merci !
    On utilise jetpack. Une extension assez complète gratuite et qui fonctionne bien.

Laisser nous un petit mot