Cascades autour de Luang Prabang

Nous poursuivons la visite de Luang Prabang et de ses alentours. Autour de la ville se trouvent quelques cascades. Nous en avons visité deux : Kuang Si et Tad Thong. Après l’effort viendra le réconfort …

Cascades de Kuang Si

Kuang Si se trouve à une trentaine de kilomètres de la ville. Nous y allons accompagner de Joël, Viviane et de leur fille Morgane, une famille suisse en voyage pendant un an ainsi que trois autres allemands. Après négociation du tuk-tuk, nous voilà partis vers LA cascade de la région. En arrivant, sans surprise, le parking est rempli de tuk-tuk et autres mopettes … cela s’annonce touristique !

Avant d’accéder au parc en lui même, nous longeons les enclos dans lesquels vivent des ours noirs asiatiques de mauvais traitement ou de trafic. Nous ne sommes pas trop « zoo », mais ces ours ont en réalité été sauvés des braconniers qui les chassent pour leurs pattes, leur chair et surtout pour les vertus curatives de leur bile.

laos_cascade_kuang_si (4)

Nous poursuivons notre avancée vers la cascade en découvrant des bassins d’une eau limpide et d’un bleu magnifique.

laos_cascade_kuang_si (14)

laos_cascade_kuang_si (14)

Nous arrivons ensuite à la cascade qui est plus impressionnante par sa hauteur que nous l’imaginions – une bonne surprise en soi.

laos_cascade_kuang_si (27)

laos_cascade_kuang_si (27)

Nous décidons d’aller au sommet de celle-ci par un chemin dégagé mais non aménagé. Une fois en haut, la vue est vraiment sympa et pouvoir marcher à quelques mètres du précipice, les pieds dans l’eau, est ultra-agréable.

laos_cascade_kuang_si (34)

Mais, il est déjà temps de redescendre et de reprendre le tuk-tuk dont le pilote se prend pour un pilote de F1 !

Balade autour de Tad Thong

Le lendemain, nous décidons d’aller Tad Thong, cascade peu visitée car non présentée dans les guide, au lieu de nous rendre à Tad Sae, réputée pour ses activités à dos d’éléphants et ses tyroliennes. Nous troquons le tuk-tuk fou pour des biclous !

La route monte quelque peu et une fois arrivés sur le sentier, nous devons descendre pour pousser en raison des cailloux, mais surtout de nos biclous mono-vitesse. Après avoir passé un « fumoir » pour faire du charbon de bois et avoir effectué exactement 2,8 kilomètres depuis la route principale, nous arrivons à un lac. Nous débutons alors une belle balade sur un sentier aménagé dans la jungle.

laos_tad_thong (2)

laos_tad_thong (28)

laos_tad_thong (2)

Cette balade nous mène à un village Khmu. Nous sommes les deux seuls Occidentaux dans ce village et tout le monde semble un peu surpris de nous voir en ce dimanche. Nous assisterons au sacrifice d’un sanglier avant de repartir vers le lac (Tat ne regarde pas !).

laos_tad_thong (13)

laos_tad_thong (28)

laos_tad_thong (28)

laos_tad_thong (28)

Détour par le Chedi de la colline

Après une pétanque, nous enfourchons à nouveau nos vélos pour nous rendre au Chedi Santi. Sur la route, nous apercevons un éléphant dans une propriété privée.

laos_tad_thong (46)

Comme vous pouvez le voir cet éléphant est enchaîné à la patte … un éléphant pour le débardage ? Nous n’en saurons  pas plus. En tout cas, il semble bien seul …

Quelques kilomètres de descente plus tard, nous voici au Chedi. L’intérieur est décoré de peintures murales sous une forme de frise qui semble représenter « l’enfer » en bas et le « paradis » en haut. Pour nous, cela est toujours aussi étrange de voir ce genre de peintures dans un temple bouddhiste. Ces représentations nous rappellent les dessins bibliques, souvent très violents.

laos_luang_prabang_chedi (9)

laos_luang_prabang_chedi (9)

laos_luang_prabang_chedi (9)

laos_luang_prabang_chedi (9)

Nous repartons en ville …

Massages et sauna

… et comme prévu, après l’effort vient le réconfort. Luang Prabang propose de nombreux salons de massage avec ou sans sauna. Après le massage traditionnel façon Lao effectué à Pakse, nous optons pour un sauna suivi d’un massage à l’huile.

Nous passons une bonne heure dans le sauna accompagnés de locaux sous les effluves de citronnelle fraîche. Détendus, nous passons sur les lits pour nous délecter de notre massage à l’huile (mi massage comme on a l’habitude, mi massage traditionnel). Une heure de détente malgré la fraîcheur de la soirée !

Après notre repas quotidien au buffet végétarien, nous partons dormir car la suite de l’aventure arrive bientôt avec une nouvelle destination : le Vietnam.

2 commentaires

  • mag dit :

    spelndides les cascades!et le massage ça donne trop envie!

  • Vadrouille et Tambouille dit :

    Les massages, on a adoré ! Surtout les massages traditionnels, même si c’est un peu « violent », ça détend, mais tu te sens comme après une séance avec l’osthéo !

Laisser nous un petit mot