Stéphanie qui ? … de Monaco

Mai 2014 – Première étape de notre périple : la Principauté de Monaco. Pourquoi un tel détour alors que nous nous rendons en Italie depuis la Corrèze ? Pourquoi ce choix ? Tout simplement car nous allons à la rencontre de Ludovic Hubler. Ludovic a passé 5 ans sur les routes du monde en stop, a publié un livre relatant son aventure et il développe aujourd’hui le TWAM (Travel With A Mission).

Monaco et la formule 1

Nous quittons la Corrèze sous le mauvais temps avant d’emprunter l’autoroute du soleil … qui tient bien son nom : ça y est, le soleil est au rendez-vous et nous mettons de la crème solaire pour ne pas brûler derrière les vitres de la voiture. Après quelques heures de route, nous arrivons enfin à Monaco. Perdus dans les méandres de cette petite ville tortueuse, nous ne savons pas comment trouver l’appartement de Ludovic Hubler sans GPS … Tatiana demande notre route à un pizzaïolo en livraison et coup de chance, sa pizzeria est situé juste en bas de notre destination.

Le port de Monaco

Après une soirée tranquille et une nuit chez Ludovic, sa femme et leur petite fille, nous passons la matinée à découvrir la Principauté qui est en plein chambardement pour accueillir le grand prix de F1. D’ailleurs nous avons emprunté la fameuse chicane et le tunnel de celui-ci ! Petite ombre au tableau environnemental (en plus du fait que la F1 ne soit pas des moins impactantes …), le bitume de la ville est refait à neuf chaque année pour l’occasion !

Circuit de F1 Monaco

Rocher de Monaco

Nous déambulons ensuite dans les rues escarpées du Rocher (l’un des sept quartiers de la ville), passons devant le casino de Monte-Carlo et sur le port rempli de yachts de luxe. Nous y croisons un paparazzi posté sur une corniche à l’affût du cliché gagnant.

Le Rocher de Monaco

Le casino de Monte Carlo

Nous n’avons passé que quelques heures à Monaco, mais la ville nous a paru extrêmement propre et adapté aux personnes ayant du mal à se déplacer … En effet, les rues sont truffées d’ascenseurs publics permettant de ne presque jamais se frotter au dénivelé de la ville !

La garde royale ... en Ray-Ban

Un dernier au revoir et un grand merci à Ludovic et sa famille avant de partir pour la Riviera … oui mais laquelle ?

2 commentaires

Laisser nous un petit mot