Rizières de Banaue et Batad

Je quitte Manille en bus de nuit pour me rendre dans le Nord de l’île principale de Luzon dans ce qu’on appelle la Cordillère avec les villages de Banaue et Batad. Cette région est connue mondialement pour ses rizières et la culture ancestrale Ifugao classées au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Banaue, le riz se fait attendre

Après une nuit de bus pas si mauvaise, j’arrive de bon matin dans les hauteurs de Banaue. Je me rends à mon auberge où j’y dépose mes sacs. J’engloutis mon petit déjeuner et je pars marcher les 4 kilomètres qui me séparent du point de vue de la région.

Philippines_Batad (6).jpg

Malheureusement, le village de Banaue est en retard dans la plantation du riz et les rizières ne sont donc pas verdoyante mais plutôt … boueuses ! Arrivés au point de vue, il est possible de faire la photo classique « ethnique » avec les mamies du coin qui monnayent leur image. Bien entendu, je continue de ne pas cautionner ce genre de choses et je n’obtiens pas le joli cliché des mamies traditionnelles.

Au lieu de revenir par la même route, je décide de « couper » par les rizières. Je descends, longe un chemin … et je me perds complètement. Je me retrouve sur une colline alors que je devrai être plus bas … Ni une, ni deux, je prends la décision de couper à travers les rizières pour tout descendre.

Philippines_Batad (6).jpg

Philippines_Batad (6).jpg

Je me mets à longer les systèmes ingénieux d’irrigation puis je retrouve un chemin rattrapant la route bitumée. Je finis donc la marche sur la route classique. De retour au village, je me rends dans un restaurant avec une belle vue où je teste un café très spécial : un café de riz ! Cela se fait en torréfiant le riz d’une certaine façon. Le goût n’est pas mauvais et ce « café » a l’avantage de ne pas avoir de caféine.

Philippines_Batad (6).jpg

Batad, ses amphithéâtres de riz et la culture Ifugao

Je poursuis ma visite des rizières en partant en tricycle vers le village de Batad. Depuis peu, le gouvernement a décidé de construire une route qui arrivera directement à ce village. Auparavant, ce dernier n’était accessible que par des sentiers de randonnée … bref les locaux craignent l’arrivée du « tourisme de masse ». Pour l’instant, la route est en train d’être construire en défonçant la montagne.

Philippines_Batad (6).jpg

Le village de Batad est l’un des plus jolis de la région avec ses rizières en forme d’amphithéâtre. En arrivant, la vue est magnifique. Batad n’est pas en retard, et les terrasses sont d’un superbe vert !

Philippines_Batad (6).jpg

Ces rizières en terrasse sont un exemple parfait de 2 000 ans de savoir-faire ancestral et de la culture Ifugao. Ces dernières sont également implantées à plus haute altitude que la normale et ces pentes raides ont engendré le développement d’un système minutieux et ingénieux de murs en pierre et/ou en terre.

Philippines_Batad (6).jpg

Philippines_Batad (6).jpg

Je randonne à travers ces rizières jusqu’au sommet d’une colline servant de point de vue puis tout en bas d’une sorte de canyon pour découvrir la cascade Tappiyah.

Philippines_Batad (6).jpg

Philippines_Batad (6).jpg

Après des heures de marche, de montées et de descente, je retrouve le tricycle qui me ramène à Banaue … les jambes lourdes.

2 commentaires

  • JF dit :

    Drôlement joli !!!
    On se rend pas bien compte des proportions sur les photos … il y a quelle différence de hauteur entre 2 terrasses ? Ca a l’air haut, ou c’est une impression ?

  • Vadrouille et Tambouille dit :

    Heuuu, ça dépend. Je dirais entre 2 et 2,5 mètres mais ça peut être moins.

Laisser nous un petit mot