Saint-Pétersbourg et le musée de l’Ermitage

Juillet 2014Saint-Pétersbourg n’est pas qu’une ville remplie de cathédrales orthodoxes, elle est aussi un haut lieu de la culture et de l’identité russe avec son immense musée de l’Ermitage. Nous y avons passé quelques jours très agréables.

La forteresse Pierre-et-Paul

Pierre-et-Paul vous dit quelque chose ? Oui c’est le nom de la dernière cathédrale orthodoxe de l’article précédent. Pour ce qui n’ont pas lu, cette cathédrale a été érigée pour devenir la nécropole de la famille impériale russe, les Romanov. Elle abrite aujourd’hui la majorité des dépouilles de tsars de Russie !

La cathédrale Saint-Paul de Saint Petersbourg

La forteresse en elle-même a été construite pour faire face aux Suédois durant la guerre du Nord. Elle est actuellement davantage un musée qu’un lieu de défense, et elle comprend aussi quelques petites plages où les personnes peuvent se reposer ou faire bronzette. D’ailleurs, chose étrange, certaines personnes bronzent debout face au soleil et bien souvent … en micro-tenue  … type string … hommes et femmes confondus !

Pourquoi Saint-Pétersbourg ? Le nom de la ville ne viendrait pas du tsar Pierre-le-Grand ou Peter the Great qui a énormément réformé la Russie et l’a transformé en puissance européenne. Il viendrait de l’apôtre Pierre. Le nom de la ville a souvent changé et certains la connaissent sans doute sous l’appellation Leningrad, la ville de Lénine.

La place du Palais de Saint-Pétersbourg

La place du Palais est aussi un lieu incontournable avec sa vue sur plusieurs bâtiments importants de la ville dont l’Ermitage. En son centre, la colonne d’Alexandre commémore (encore une fois) la victoire des Russes sur Napoléon.

Colonne d'Alexandre devant l'Ermitage

Le musée de l’Ermitage

Le musée de l’Ermitage est considéré comme le plus grand musée du monde en raison de son nombre colossal d’objets exposés : plus de 60 000 pièces dans environ 1 000 salles. Le fond du musée est encore plus impressionnant : il est constitué d’environ 3 millions d’objets.

Façade du musée de l'Ermitage en Russie

Nous avons adoré les salles majestueuses de l’Ermitage, mais nous étions trop fatigués pour profiter des expositions. Aussi, nous avons opté pour une visite guidée de l’Ermitage en anglais des lieux avec un guide … particulier. Très cultivé et polyglotte, mais incompréhensible en raison de sa prononciation quasi-inexistante ! Les américains avec nous en avaient des fous rires tellement ils ne comprenaient rien.

Musée de l'Ermitage à Saint-Pétersbourg

D’autres visites à faire à Saint-Pétersbourg

Voici des photos de lieux de la ville que nous avons parcouru en planant dans la ville. Tout d’abord, les quais de la Neva et son ancien navire de guerre.

Navire de guerre sur la Neva

Puis, nous avons découvert le marché de la ville lors de notre Free Tour. Il contraste drastiquement avec le reste de la ville. L’ambiance est différente ainsi que la population. Ce sont principalement des personnes venant des « Stan countries« , comprendre les pays en « stan » comme l’Ouzbékistan , le Kazakhstan, etc., qui y font leurs courses et qui tiennent les stands et les échoppes. A quelques mètres de ce marché, se trouvent l’un des plus anciens marchés couverts huppés de la ville. Ses arcades sont très jolies et ne sont pas sans rappeler l’ambiance de la rue parfaite (histoire à suivre dans quelques jours).

Balade dans Saint Petersbourg en Russie

Nous sommes aussi passé devant le grand magasin à la française du pont rouge … ouvert par des Belges …

Grand Magasin du Pont Rouge à Saint Petersbourg

Et pour terminer, voici le théâtre Alexandra, non loin de la perspective Nevsky (une grande avenue) et de la statue de Catherine II de Russie, tout aussi populaire que Pierre-le-Grand !

Théâtre Alexandra en Russie

Qu’avez-vous aimé à Saint-Petersbourg en Russie ?

5 commentaires

Laisser nous un petit mot