Randonnée à la conquête des Tatras

Juin 2014 – Après notre passage par Košice, nous voici dans la région des Tatras du côte slovaque. Partie la plus élevée des Carpates, les Tatras s’étendent de la Slovaquie à la Pologne. Nous en profitons pour effectuer une première randonnée bien intense vers les sommets des Tatras !

Arrivée au pied des montagnes

Il paraît que cette chaîne de montagnes est plus jolie du côté slovaque c’est donc ici que nous avons choisi de randonner. Après un bref repas ouvrier à Poprad, nous arrivons à Štrbské Pleso, station de ski au bord d’un lac.

Štrbské Pleso et son lac

Le point info est déjà fermé (16h) alors nous décidons de nous balader autour du lac et de diner dans un restaurant tout proche. Et là, patatra tout s’effondre ! Nous apprenons que la plupart des chemins de randonnée sont fermés jusqu’au 15 juin voire 1er Juillet … nous sommes le 13 Juin ! Nous décidons de dîner tranquillement et de tirer cela au clair le lendemain matin.

Repas en Slovaquie

Ascension des Tatras

Le lendemain, 4h30 du matin, nous partons vérifier si l’ascension du Kriváň est possible. Après une petite marche matinale d’une bonne heure, le panneau est formel ! Il faut laisser la nature se régénérer …

Tentative d'ascension du mont Kriváň

Pas abattus, nous partons à l’opposé pour tenter l’ascension du Slavkovský štít, un sommet qui culmine à 2 452 mètres. Challenge car notre départ est à 1000 mètres. L’ascension commence par la « forêt » qui n’en est plus une. Tous les arbres sont à terre, fendus, cassés en raison d’une tempête (celle d’il y a 10 ans et, semble-t-il, une plus récente).

Puis, nous poursuivons la montée dans la roche, la vraie roche ! Pas de sentier bien propre par ici. Nous croisons deux trailers qui redescendent déjà en trottinant, bah oui tiens ! Nous passons même quelques névés (oui, j’ai retenu la leçon du lac de Nino en Corse) ou autrement dit, des passages dans la neige.

Ascension du mont Slavkovský (2 454 m) dans les Hautes Tatras

Après 4h de montée, deux bananes, des barres aux céréales et quelques litres d’eau, nous voici enfin au sommet ! YES ! La vue est splendide sur les Tatras. Au loin, au Nord, il est possible d’apercevoir la Pologne. Entre les montagnes, quelques lacs et d’autres chemins de randonnée sont disséminés dans le paysage. Derrière nous, la vallée et Poprad facilement visible de si haut.

Sommet du mont Slavkovský, Tatras

Tatiana et Romain au sommet des Tatras

Après quelques clichés et un petit ravitaillement, nous entamons la descente avec toujours cette magnifique vue sur les Tatras. Elle sera aussi longue que la montée en raison des nombreux rochers.

Nature des Haute Tatras

Les genoux de Tatiana commencent à être douloureux, ma cheville et mon dos commencent aussi à tirailler. Mais, nous trouvons le courage (pas le choix) de finir la descente sans emprunter le funiculaire pour les derniers 2 kilomètres. Heureux mais usés, nous sommes fiers d’avoir enfin randonner dans les Tatras.

Nous reprenons directement la route pour la Pologne et Zakopane. Nous y avons déjà séjourné lors de notre visite de la région de Cracovie. Nous y passerons donc 2 jours tranquilles à nous reposer, faire du blog, préparer la suite du voyage et voir Kurtis de The Road and me qui, lui aussi, voyage autour du Monde mais en stop !

Vadrouille et Tambouille rencontre The Road and me

Prochaine étape pour nous, Varsovie, capitale de la Pologne.

2 commentaires

  • mag dit :

    des warriors!!en tout cas ça valait le coup d’oeil, c’est splendide

  • Vadrouille et Tambouille dit :

    Notre seule et vraie randonnée depuis le départ de l’aventure. On a des fourmis dans les jambes, on a envie de faire du sport en ce moment ! Peut-être au lac Baïkal

Laisser nous un petit mot