Umanotera, la fondation slovène pour le développement durable

Alors que Ljubljana a été récemment élue nouvelle capitale « verte » de l’Europe, nous avons profité de notre passage en Slovénie pour questionner Umanotera, fondation slovène pour le développement durable.

Le QQOQCP

  • Qui ? Umanotera
  • Quoi ? Fondation slovène pour le développement durable
  • Où ? Ljubljana en Slovénie
  • Quand ? Créée en 1995
  • Comment ? Umanotera a pour ambition de traduire les principes du développement durable dans un réel mode de vie à travers des bonnes pratiques et des produits en adéquation avec ces principes
  • Pourquoi ? Umanotera avait anticipé les besoins en terme de changement et de transition vers un développement durable il y a de cela environ 20 ans

Nos questions à Umanotera

  1. Le développement durable, pour vous, en quelques mots ? Un équilibre dynamique entre l’Homme et la Nature qui permet une justice sociale et la solidarité entre les générations. Cela signifie aussi que chacun devrait exploiter les capacités illimitées de leur esprit plutôt que d’exploiter les ressources naturelles limitées.
  2. En quoi pensez-vous contribuer au développement durable ? Développer une autre façon de penser, favoriser l’éducation et le développement de nouvelles valeurs et structures sociales, mettre en place un réseau stratégique d’acteurs gouvernementaux, non-gouvernementaux et économiques et enfin, mettre en œuvre des projets concrets
  3. Quel(le) projet / action aimeriez-vous voir émerger dans votre communauté / environnement proche ? Tout projet relatif au développement durable comme les énergies propres, les métiers « verts », l’auto-suffisance basée sur l’agriculture biologique, etc.
  4. Un sujet que vous aimeriez que nous traitions ? Le potentiel des métiers dits « verts » ou celui de l’agriculture biologique
  5. Un défi pour nous ? Trouver un politique slovène qui irait à son bureau en vélo

On vous en dit plus …

Une ancienneté justifiée

Umanotera est la plus ancienne et la plus active des fondations en Slovénie en terme d’environnement et de développement durable. Déjà en 1994, son fondateur avait pressenti la nécessité de créer une telle fondation pour mettre en place un développement durable en Slovénie.

Basée sur des valeurs d’audace et de prise de conscience, la fondation cherche à faire naître la coopération et l’innovation chez chacun d’entre nous. Pour cela, elle effectue un énorme travail de sensibilisation et de formation auprès de différents publics. Au-delà de cette phase d’information, de transfert de savoir et de sensibilisation, Umanotera met également en œuvre différents projets.

umanotera4

Aujourd’hui, Umanotera possède un large réseau et travaille en collaboration avec des acteurs gouvernementaux ou non (ONG, entreprises, gouvernement, institutions européennes, écoles, médias, etc.). Leur but est de toucher le plus grand nombre de personnes et de faire évoluer la pensée de chacun vers cet « équilibre dynamique entre l’Homme et la Nature ».

Des actions diverses et variées

Umanotera agit sur plusieurs les tableaux :

  • élaboration de politiques pour une société durable
  • mise en place de structures liées à une nouvelle économie
  • sensibilisation sur les changements et les opportunités nécessaires à la transition
  • développement et échange de bonnes pratiques

La fondation travaille, par exemple, sur les projet suivants.

Les emplois verts : en encourageant et en améliorant la compréhension et la connaissance de ces emplois verts. Cela passe essentiellement par de la sensibilisation sur ces différent métiers et les possibilités de développement de ces derniers.

umanotera4

Le plan B pour la Slovénie : réseau d’environ 22 membres, le plan B pour la Slovénie permet la mise en place d’un dialogue civil et d’un renforcement des capacités des ONG environnementales en Slovénie. Ces dernières pourront donc fonctionner de manière plus efficace et influencer la politique environnementale et stratégique du pays en terme de développement durable et d’économie verte. Le réseau est également un organe de liaison avec le grand public, le secteur privé, les institutions gouvernementales, les médias, etc.

Ljubljana 2020 : le projet est de poursuivre la transition de Ljubljana vers un modèle durable. Cela a déjà été récompensé par la nomination de Ljubljana en tant que capitale verte d’Europe. Cela passe par l’échange et la présentation de technologies et de pratiques en zones urbaines en adéquation avec les objectifs et les ambitions européennes et nationales.

umanotera4

Umanotera travaille aussi sur la sensibilisation du grand public au développement durable et aux bonnes pratiques de la vie courante en terme de consommation, d’énergie, de mobilité, etc. La fondation a aussi travaillé sur les projets de Green Office via EGO, de manifestations sportives durables, de protection de la forêt, etc.

Dans le futur, Umanotera souhaite bien entendu mener à bien l’ensemble de ces projets et poursuivre la transition vers une société durable. En revanche, certains obstacles ralentissent cette transformation comme, par exemple, la crise politique (gouvernement instable) mais également le manque de stratégie globale au niveau national. Dans le même temps, Umanotera reçoit un fort soutien du public et de certaines ONG, entreprises voire de membres du gouvernement !

Umanotera c’est aussi 3MUHE

3MHE est l’une des premières boutiques de commerce équitable en Slovénie. Située en plein cœur de Ljubljana, le but de 3MUHE est de rapprocher les différents cultures entre elles, de découvrir de nouveaux producteurs de matériaux, des méthodes alternatives de production et d’autres utilisations des produits.

umanotera4

umanotera4

Encore un autre cheval de bataille pour Umanotera !

Notre point de vue

Selon nous, Umanotera est une fondation solide et robuste qui permet de sensibiliser les Slovènes aux changements nécessaires pour se diriger vers une société durable. Par son réseau étendu, la fondation peut toucher différents organes de la vie slovène allant des médias au gouvernement en passant par les autres associations ou les entreprises.

Côté actions, bien que l’équipe soit réduite (actuellement 7 personnes), Umanotera propose des interventions sur un nombre important de sujets liés au développement durable allant de l’énergie à l’éco-construction en passant par les métiers verts, le commerce équitable, etc.

Aujourd’hui, après avoir été élue capitale verte d’Europe, il est possible de s’apercevoir que le travail de longue haleine (depuis 1994) de la fondation a porté ses fruits. Nous espérons sincèrement que la transition va s’enclencher de manière durable en Slovénie malgré les obstacles rencontrés.

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette fondation slovène, vous pouvez aller visiter le site d’Umanotera.

Nous remercions encore Nina et Iva pour avoir pris le temps de répondre à nos différentes questions et partager leurs expériences.

Que pensez-vous de cette fondation ? Seriez-vous prêts à participer à certains ateliers de ce type en France ? Êtes-vous prêts à changer votre habitudes de vie ?

Ce portrait vous a plu ? Vous souhaitez que l’on interview une personne menant un projet en lien avec le développement durable ?  N’hésitez pas à nous laisser des commentaires, nous sommes à votre écoute !

1 commentaire

  • Llorente pierre-francois dit :

    Ces articles sur les acteurs du développement durable sont toujours très intéressant. Et cette boutique m’intrigue, ça ressemble fortement à oxfam je suppose. En tout cas, merci pour la découverte.

Laisser nous un petit mot