Mae Sot : frontière terrestre Thailande – Birmanie

Après deux jours à Bangkok pour organiser notre périple et acheter nos billets d’avion de retour, nous laissons à nouveau la capitale thaïlandaise et ses food-court géants pour aller en Birmanie … par la route.

Passage de frontière à Mae Sot

Notre bus de nuit pour la ville frontière de Mae Sot entre la Thaïlande et la Birmanie (ou Myanmar) est à 22h30. Nous laissons à nouveau quelques affaires dans l’auberge de Bangkok avant de nous rendre à la gare principale pour y prendre le métro direction la gare routière au Nord de la ville.

Arrivés au Nord, nous enchainons avec un bus pour arriver 25 minutes avant le départ de notre bus de nuit. A la différence des bus vietnamiens, le bus n’est pas un bus couchette mais avec des sièges fortement inclinables … la nuit s’annonce longue !

MaeSot_Myanmar (4)

MaeSot_Myanmar (4)

A peine installés, l’hôtesse du bus nous donne quelques encas et de quoi petit-déjeuner. C’est parti pour environ 7 heures de bus vers la frontière birmane. A minuit et demi, nous faisons une pause dîner ! Cela est inclus dans le prix du billet (bus VIP), alors vers 1h du matin, nous sommes assis à manger notre riz et tofu.

C’est reparti et nous continuons de nous tortiller pour trouver une position adéquate quand vers 5h15, les lumières s’allument … nous sommes déjà à la frontière de Mae Sot.

Les formalités de sortie effectuées, nous traversons le pont de l’amitié pour nous retrouver vers 6h30 – 7h en Birmanie !

MaeSot_Myanmar (4)

Notre séjour autorisé est de 28 jours. Nous voulons poursuivre la route vers notre prochaine destination (Mawlamyine) n’est ouverte qu’un jour sur deux : un jour les véhicules circulent vers l’Est, le lendemain vers l’Ouest. Malgré nos recherches, elle est aujourd’hui fermée pour nous …

Coincés à la frontière birmane

Un Birman parlant un anglais parfait nous propose une voiture pour continuer malgré l’interdiction … Il nous explique emprunter une autre route. Nous passons.

Nous arpentons donc la ville à la recherche désespérée de la gare routière … après une bonne heure de marche, en vain, nous décidons de faire demi-tour avec au passage un petit-déjeuner indien ultra gras. Nous rencontrons Eky qui nous donne une bonne adresse bon marché pour passer la nuit en ville.

Comme chaque fois, nous comparons les hôtels et nous sommes de retour au poste frontière quand notre homme de ce matin nous redemande si nous souhaitons pas prendre une voiture pour Mawlamyine car deux Suédoises (assez âgées) ont acceptés ! Nous craquons et acceptons à notre tour. La voiture devrait partir vers 11h … il est 9h30.

Nous tournons en ville, allons prendre un déjeuner avec les deux Suédoises et les autres passagers de la voiture qui se trouvent dans le coffre … nous sommes 9 au total dans un break de 5 places.

Bakchich vers Mawlamyine

11h, nous démarrons enfin avec au volant une femme (aux allures de mec) qui roulent bien mais très vite ! Nous découvrons que la route est bien fermée aujourd’hui, mais ici pas de souci. Une nouvelle route style « 4 voies » est en construction alors nous nous rendons vers cette dernière et après avoir payé un bakchich, nous roulons à fond sur la route en construction – très agréable soit dit en passant.

Nous roulons vitres fermés, semble-t-il pour que personne ne voit que nous sommes 4 occidentaux dans le véhicules. Les bakchich seraient plus onéreux dans ce cas là (car nous payons plus cher notre trajet que les locaux).

Durant ce périple, nous subirons plusieurs contrôles réalisés par des jeunes (16 ou 17 ans) armés jusqu’aux dents : short, claquettes, lunettes et kalachnikov ! Tous ces arrêts se termineront de la même manière : un bon bakchich !

Une fois avoir quitté la zone de travaux, notre conductrice semble soulagée et nous nous arrêtons faire une pause pipi – boisson – refroidissement du moteur et des disques de frein.

MaeSot_Myanmar (4)

En moins de 3 h, nous arrivons à Hpa-An … Terminus pour nous. Notre conductrice nous met dans un bus local direction Mawlamyine. Cela n’était pas prévu et sent un peu l’arnaque, mais 2h plus tard, nous sommes arrivés à bon port.

Une première immersion en Birmanie assez sympathique … et ce n’est que le début !

2 commentaires

Laisser nous un petit mot