Le café vietnamien, une alternative à l’espresso

Après l’Italie, nous voici dans un nouveau pays où le café a été érigé au rang de boisson nationale. Ici, contrairement à ce qui se fait dans la Botte, le « café vietnamien » est consommé avec du lait concentré sucré, plutôt glacé dans le Sud et chaud dans le Nord.

Le café au Vietnam

Le café a été introduit au Vietnam au milieu au 19ème siècle par les Français. Le climat étant favorable à la culture du robusta, le pays est rapidement devenu un gros exportateur. Deuxième producteur mondial, le Vietnam produit chaque année environ 1,3 million de tonnes de café et en vend environ 1 million de tonnes à l’étranger.

Dès son introduction au Vietnam, le café s’est imposé comme la boisson nationale du Vietnam. Il est consommé quotidiennement par ses habitants, le plus souvent dans des gargotes de rues. D’une torréfaction corsée, le café vietnamien n’est pas connu pour être subtil. C’est sans doute l’une des raisons pour laquelle il est consommé avec une grande quantité de lait concentré sucré même si, à l’origine, le lait concentré aurait été adopté par manque de disponibilité de lait frais au Vietnam.

Et en ces périodes de fortes chaleurs, rien de tel qu’un café glacé !

vietnam_dong_hoi_cafe (2)

Qu’est-ce que le café vietnamien ?

Le cà phê à la vietnamienne est préparé à l’aide d’une petite cafetière individuelle à percolateur (en aluminium ou en inox) posée directement sur un verre. Vue de l’extérieur, cette dernière ressemble à une petite tasse métallique surmontée d’un couvercle.

vietnam_dong_hoi_cafe (2)

Il s’agit pourtant d’une presse à café d’où le café percole par le fond, ce dernier étant percé. Cette presse se pose directement sur un verre ou une tasse à café. Une dose de café moulu y est déposée, légèrement pressée à l’aide de la partie supérieure du filtre et de l’eau chaude est  versée directement sur le café qui percole lentement pendant 3 à 5 minutes dans le verre.

Vous avez envie de tester un café vietnamien ? Voici ce qu’il vous faut :

  • 1 cafetière vietnamienne (à défaut de cafetière vietnamienne, une petite tasse de café corsé chaud à verser sur le lait concentré sucré)
  • 1 petit verre pour la version chaude (cà phê sữa nóng), 1 grand verre et des glaçons pour la version glacée (cà phê sữa đá)
  • 1 cuillères à café d’un café corsé finement moulu
  • 1 bonne rasade de lait concentré sucré (environ 1,5 à 2 cuillères à soupe)
  • 100 à 150 ml d’eau chaude encore frétillante (ajustez la quantité d’eau pour un café plus ou moins corsé)

La recette

    • Mettez le lait concentré sucré dans un verre. Ajoutez y des glaçons pour un café froid.
    • Placez le café dans la cafetière et cette dernière sur le verre.
    • Pressez la mouture à l’aide de la partie supérieure du filtre en métal.

vietnam_dong_hoi_cafe (2)

  • Versez l’eau chaude sur le café.
  • Couvrez et laissez percoler.

vietnam_nim_bhin_cafe (1)

  • Une fois toute l’eau passée à travers le café, retirez la cafetière et remuez.
  • Dégustez.

vietnam_dong_hoi_cafe (2)

P.S. : je suis à la recherche d’une recette ou d’un distributeur de lait concentré végétal. Si vous avez des pistes, laissez-nous un commentaire.

source photo café glacé : http://www.bonappetit.com/

 

2 commentaires

  • JF dit :

    Étonnant que le Vietnam soit le 2ième producteur de café !!! Je ne savais pas … je regarderais plus attentivement les paquets de café …

  • Vadrouille et Tambouille dit :

    Oui personne ne se doute vraiment ! On parle souvent du café d’Amérique du Sud ou autres mais cela varie selon les années. En tout cas, le Vietnam est dans le top 5, une vraie culture intensive du « robusta » moins goutu mais qui se vend bien !

Laisser nous un petit mot