What’s in my wash bag – en voyage – Tatiana

Après les  » What’s in my bag  » présentant le contenu de nos sacs de jours (sac de Tatiana et sac de Romain), passons au contenu de ma trousse de toilette … Ici pas de maquillage, d’après-shampoing ou de masque hydratant, j’ai fait dans le pratico-pratique.

Il faut dire que déjà à la base, en France, je n’utilise que peu de produits cosmétiques. J’ai, en général, dans ma salle de bain :

  • un shampoing (pas d’après-shampoing car je me fais régulièrement des masques hydratants à l’huile d’olive)
  • un pain de savon
  • un savon intime
  • une huile (souvent d’amande douce) pour hydrater ma peau en hiver et me démaquiller
  • une crème hydratante
  • un lait ou une huile pour le corps
  • de l’argile blanche ou jaune pour me faire des masques (que j’utilise aussi parfois en shampoing sec quand je n’ai pas le temps de me laver les cheveux)
  • une eau florale
  • un tube de mascara
  • un crayon noir
  • un anti-cernes
  • une poudre libre

Il n’a donc pas été trop difficile pour moi de me constituer une trousse de toilette de voyage légère ! Voici donc de gauche à droite et de haut en bas ce qu’il y a dans ma « wash bag » :

  • deux pinces à épiler (un pour les poils rebelles et une pour les cuticules)
  • une serviette hygiénique lavable, et non, ce n’est pas sale et les « taches » ne sont pas difficiles à enlever … il suffit de prélaver la serviette à l’eau froide (le chaud cuisant le sang) avant de la mettre en machine à 30°
  • une boîte à savon qui renferme un demi pain de savon (l’autre moitié est dans la boîte de Romain) et un mini tube de shampoing (voir plus loin)
  • une brosse à cheveux achetée en Hongrie pour remplacer ma super brosse pliante Muji, qui après quelques années de bons et loyaux services, a rendu l’âme
  • des élastiques et une petite pince crabe pour de jolies coiffures … enfin, surtout pratiques !
  • une serviette en microfibres que j’ai coupé en deux : une me sert de gant de toilette pour le corps, l’autre pour le visage (j’utilise aussi une fleur de douche non photographiée, cela permet d’utiliser moins de savon et donc de se rincer avec moins d’eau … pratique quand l’eau est froide)
  • un pot de crème hydratante pour avoir une peau toute douce (en général, une crème bio, mais là, on fait avec les moyens du bord)
  • un pot dans lequel je me concocte un déo maison : crème hydratante + huiles essentielles d’arbre à thé et menthe ou lavande
  • du dentifrice en comprimés de la marque Lush, bien pratique car ça ne prend pas de place (et ça génère moins de déchets) ! Avec ces trois petites boites, j’ai suffisamment de dentifrice pour environ 5 mois (je n’utilise qu’un demi comprimé à la fois)
  • une brosse à dents pour un sourire étincelant
  • une lime à ongles pour tenter de ne pas trop me ronger les ongles
  • des cotons de tige pour des oreilles toutes propres
  • une paire de ciseaux pour couper la moustache de Romain qui pousse et ma frange
  • un échantillon de shampoing que je remplie dès que je tombe sur un flacon de shampoing dans une auberge de jeunesse

Le tout est rangé dans une trousse toute légère et bien pratique (elle s’accroche partout avec son crochet) de la marque Tatonka. Il y en a plein d’autres sur le marché.

Petit conseilSi vous cherchez à acheter une trousse de toilette de voyage, veillez à ce qu’elle dispose de plein de petites poches, d’un crochet et qu’elle soit légère.

Et vous, vous emportez quoi dans votre trousse de toilette quand vous voyagez ?

4 commentaires

  • Laurianne dit :

    Eh eh, et pour l’épilation tu gères comment ?

  • Vadrouille et Tambouille dit :

    hey hey
    Bientôt deux articles sur le sujet :
    – un sur comment rester « féminine » en voyage
    – un 100% épilation

    Mais je peux déjà te dire que pour le moment, j’ai opté pour l’épilateur électrique et la pince à épiler

  • Seve dit :

    Pour laver corps et cheveux (enfin cuir chevelu): poudre ayurvédique ou argile.
    Pas de brosse à cheveux (j’ai des doigts).
    Une brosse à dents et un dentifrice en poudre (dans un sachet plastique pour moins de poids et de place, sinon dans un pot).
    Une coupe menstruelle en cas de besoin.
    Un baume à lèvre en pot (du beurre de karité fait l’affaire).
    Une pince à épiler + un épilateur électrique + un rasoir + un coupe-ongles.
    N’importe quelle huile végétale trouvée n’importe où pour l’hydratation (des cheveux et du corps).
    Un « coton-tige » en métal = réutilisable à volonté (gain de place + ne « tasse » pas le cérumen dans l’oreille + pas de déchet).
    Une serviette.
    Pas besoin de gant (j’ai des mains).

    Eventuellement un crayon khôl et du mascara (qui peut durer plus longtemps avec qq gouttes de karité ou d’huile).

    En tout, 12 « articles » pour 2 quand on est au minimum (ni coupe menstruelle, ni khôl, ni mascara). 🙂

  • Vadrouille et Tambouille dit :

    De la poudre ayurvédique ? Peux-tu m’en dire plus ?
    Et de l’argile pour te laver le corps ? Tu fais comment ?
    Un dentifrice en poudre fait maison ? J’utilise ici de l’argile blanche et des HE et j’humecte le tout avant de le mettre ma pâte dans un contenant.
    Le coton de tige, j’ai testé en bambou. Je n’ai vraiment pas réussi à m’y faire. Faudrait que je le couple à un bout de tissus je pense pour avoir la sensation du gras du matin essuyé.
    Vraiment sympa ces idées en tout cas, hâte d’avoir des précisions !

Laisser nous un petit mot