Beurres végétaux maison

Hummm … Du bon pain au levain, une baguette tradition chaude et du beurre, rien de tel pour bien commencer la journée. Mais, à la maison, nous avons troqué le beurre traditionnel (au lait de vache) pour des beurres végétaux, idéal pour les intolérants au lactose, ceux qui évitent les produits animaux ou tout simplement, les curieux qui veulent se régaler.

Et qui dit beurres végétaux, dit oléagineux.

Les oléagineux ? Les oléaquoi ?

Les magasins bio proposent de nombreuses références de beurres végétaux, connus aussi sous le nom de beurres d’oléagineux*. Jean Hervé est sans nul doute la marque qui propose la gamme la plus complète tout en offrant une belle qualité de produits ainsi que des pâtes à tartiner à se damner. J’utilise notamment celui de sésame (tahini) pour préparer mon houmous.

Aussi appelés graines, fruits secs ou fruits à coque, les oléagineux sont des plantes dont les graines ou les fruits sont riches en matières grasses. Il est possible de les déguster crus, grillés ou d’en extraire de l’huile à usage alimentaire, énergétique ou industriel. Les oléagineux sont riches en gras (mais de bons gras) et en protéines.

Exemples d’oléagineux :

  • les « noix » telles que les amandes, les noisettes, les noix de Grenoble, de cajou, du Brésil, de pécan, de macadamia, de coco, etc.
  • les graines de tournesol, de courge, de sésame, de lin, de colza, etc. mais aussi les pignons de pin, pistaches et olives

Souvent considérées comme des oléagineux, les cacahuètes, tout comme le soja, sont des légumineuses dont il est possible d’extraire des graisses pour en faire de l’huile.

Comme pour tout, il est préférable de consommer des produits peu transformés et complets afin de bénéficier de l’ensemble des éléments nutritifs de l’ingrédient et d’un apport équilibré. Il est donc, par exemple, conseillé de privilégier les noix (entières, concassées, réduites en beurre, etc. = riches en fibres, protéines et bon gras) à l’huile de noix (100% de lipides).

Comme je suis une adepte du fait maison, je réserve ces produits pour les moments de grosse flemme. En règle générale, je fabrique moi-même mes beurres. Et pour cela, rien de plus simple.

Beurre d’oléagineux – 100% végétal

beurre_vegetal_oleagineux (1)

pour un pot de beurre végétal

  • 1,5 pot, au choix, d’amandes, de noix, de pistaches, de noix de cajou, de cacahuètes, de noix du Brésil, de noix de macadamia, etc. (au moins 200 g pour faciliter le mixage)
  • 1 robot équipé de la lame S ou dans un blender puissant (type Vitamix ou Blentec)

Préchauffez votre four à 80 ou 100°C.

Placez vos oléagineux dans un plat allant au four.

Quand le four a atteint la température voulue, éteignez-le et enfournez vos oléagineux pour 10-15 minutes. Cette étape est facultative mais très utile pour rendre disponible l’huile contenue dans les fruits à coque.

Transvasez les oléagineux légèrement chaud dans le bol du blender ou du robot et commencez à mixer. Il vous faudra sûrement racler les bords du bol à plusieurs reprises avant d’obtenir une consistance crémeuse. Cette étape peut prendre plus de 10 minutes, n’hésitez donc pas à faire des pauses pour que le moteur de votre robot ne surchauffe pas.

Une fois la consistance crémeuse obtenue, mixez encore 1 à 2 minutes.

Stockez de préférence dans un bocal en verre à l’abri de la lumière et/ou au réfrigérateur (pour les noix les plus sensibles) et consommez votre beurre dans les 3 ou 5 semaines.

Vous en pensez quoi de ces beurres végétaux ? Vont-ils remplacer votre beurre de baratte ? Vous utilisez quelle sorte d’oléagineux ?

2 commentaires

  • J’achète régulièrement de la tartinade d’amandes – un délice absolu… Je n’ai jamais testé le « fait maison » mais tu me donnes des idées !

  • Vadrouille et Tambouille dit :

    Oui, j’essaye autant que possible d’en faire du maison dorénavant.

Laisser nous un petit mot