Découvertes off road

Parfois, en voyage, l’estomac prend le dessus et ne vous laisse pas le temps de chercher un restaurant servant une cuisine locale. C’est comme cela que nous avons fait escale en Géorgie et en Ouzbékistan.

A mi-chemin entre l’Asie et l’Europe : la Géorgie

Découverte géorgienne

Si vous m’aviez (Tatiana) demandé de quoi était composée la cuisine géorgienne, je n’aurais sans doute pas été capable de vous répondre. Depuis notre passage à Budapest, j’en sais un peu plus sur les spécialités de ce petit pays du Caucase.

Après avoir marché plusieurs heures dans la ville, nous ne souhaitions qu’une seule chose : s’asseoir et déjeuner. Après avoir repéré 1 ou 2 options végétariennes au menu, je propose à Romain de nous installer à une table du restaurant Hachapuri. A ma grande surprise, lorsque le menu nous est apporté, je découvre que plus de la moitié des plats sont végétariens : boulettes réalisées à base de noix, de légumes et d’épices géorgiennes, des rouleaux d’aubergines grillées fourrés à la crème de noix et plusieurs versions végétariennes de leur spécialité : le khatchapouri.

Hatchapuri Georgie

Le khatchapouri consiste en une pâte levée (type pâte à pain) modelée en forme de chausson qui est fourrée traditionnellement avec du fromage au lait de vache et un œuf avant d’être cuit au four. Sa dégustation est tout aussi originale que sa forme car il se mange sans utiliser de couverts.

khatchapouri georgie

Regarder voir la vidéo ci-dessous : en plus d’apprendre à cuisiner le khatchapouri, vous apprendrez à le manger (2’30)

Pour ma part, j’avais opté pour une petite quiche/tarte aux épinards … lorsque le plat est arrivé, j’ai dû demandé s’ils ne s’étaient pas trompés en prenant ma commande. Non, non, il s’agit bien de la tarte pour 1 personne, et non pas pour 4.

Direction l’Asie centrale : l’Ouzbékistan

Ouzbekistan food

De passage à Riga, nous nous sommes une fois de plus déviés de notre itinéraire de voyage pour « nous rendre » dans un pays que nous n’avons pas prévu de visiter … pour le moment : l’Ouzbékistan.

C’est en lisant un plan de la ville « fait par les locaux » que nous avons entendu parler du restaurant Varzob. En entrant dans le restaurant, nous ne faisions pas les malins. Ça parlait Russe, les regards sur nous étaient interrogateurs et peu accueillants. Nous saisissons rapidement un menu et nous nous asseyons … et tous les clients retournent à leur repas.

Ici, peu d’options végétariennes pour moi … Ça sera donc une bonne salade fraîche accompagnée de crêpes sucrées fourrées au cottage cheese (crêpes qui figurent au menu dans la section « plats » et non pas parmi les desserts).

Varzob Ouzbekistan

Rom, quant à lui, a opté pour un lagman, la soupe traditionnelle et un plov, un plat à base de mouton et de riz (sorte de pilaf très traditionnel aussi).

lagman ploy ouzbekistan

Avez-vous déjà eu l’occasion de tester ces cuisines ? Si oui, avez-vous aimez ?

Laisser nous un petit mot