Vacances en Corse : golfe d’Ajaccio et archipel des Sanguinaires

Août 2018 – Retour en Corse après quelques années ! Pas de lac de Nino ou de désert des Agriates mais je vous parle aujourd’hui d’Ajaccio et des îles Sanguinaires. J’ai passé quelques jours dans les alentours à défaut de pouvoir aller dans les terres … Orages obligent !

Vers Barbicaja et les îles Sanguinaires

Je décolle de Paris et me voilà projeter dans la chaleur corse à Ajaccio. Ni une, ni deux, je prends le bus 8 (navette aéroport – centre) puis la ligne 5 pour me rendre au camping de la plage de Barbicaja.

Plage de Barbicaja, proche de la Villa de Tino Rossi

Mon plan initial était d’aller dans les hauteurs de Vizzavona. Malheureusement, les orages craquent et je décide de rester dans le golfe d’Ajaccio. J’y passerai quelques jours entre plages et randonnées.

Après avoir pas mal galéré à trouver un accès, ma première rando m’amène vers le sentier des crêtes ou « bois des Anglais« . Le soleil cogne mais je grimpe, je grimpe, je grimpe …

Bois des anglais vers Ajaccio

Vue sur les Sanguinaires depuis le chemin de crêtes

La vue sur les îles Sanguinaires en contrebas est magnifique. Je randonne à travers la végétation du maquis corse et sous le soleil … J’arrive à Ajaccio après environ 2h de marche « très active ». Je me pose en terrasse avec vue sur la mer et je sirote une Orezza citron (rondelles, pas sirop, attention !).

Le lendemain, réveil aux aurores pour me rendre aux Sanguinaires.

Pêcheur corse

Ìsuli Sanguinarii (en corse) se compose de 4 îlots. Sa roche (le porphyre) est d’un rouge sombre caractéristique de la région. Je reste émerveillé devant ses couleurs alors que le soleil vient à peine de se lever. Je profite tout simplement de la vue sur la tour de la Parata et sur le phare.

Tour de la Parata, iles des Sanguinaires

Ensuite, je pars marcher sur le chemin de la Corniche ou « sentier des douaniers ». Je suis seul à cette heure matinale. J’arrive assez rapidement à Capo di Feno. Ici, deux plages distinctes : le « petit » et le « grand » capo. Le « grand capo »est accessible à pied en traversant un champs. Sur place, j’en profite pour me baigner un peu et me reposer avant de repartir sur mes pas.

Petit et Grand Capo

Vue du chemin des douaniers vers Capo di feno

Vieille ville et borgu d’Ajaccio

Je (re)visite la ville d’Ajaccio après plusieurs années. Pour rappel, Ajaccio est la préfecture de la corse du Sud (2A). Petit moyen mnémotechnique : 2A pour Ajaccio alors que 2B pour Bastia, simple, non ? Je ne vais pas m’attarder ici sur l’histoire de la ville mais plutôt sur l’aspect typique de la vieille ville que j’apprécie.

Pietra, bière corse

Bien entendu, il y a la cathédrale Santa Maria Assunta, de style Renaissance, où Napoléon a été baptisé mais je préfère déambuler dans les ruelles et me laisser envahir par l’ambiance si particulière …

Restaurant A Tana, Ajaccio

Eglise d'Ajaccio

Devanture Boucheries Martinetti d'Ajaccio

Au passage, je découvre une église assez spéciale : l’église Saint Erasme. Dédiée au patron des marins, la décoration de cette église est typique. Je termine mon tour de la ville sur la place De Gaulle avec la statue de … Napoléon, bien entendu.

Statue de Napoléon, le corse

Il est l’heure pour moi d’emprunter la navette maritime pour me rendre à Porticcio et de nouvelles aventures …

Laisser nous un petit mot