Trek circuit des Annapurnas : de Dharapani à Manang

Le circuit du Manaslu fini, je ne me sentais pas de rentrer directement à Katmandou. Du coup, me trouvant déjà dans le zone de conservation de la région des Annapurnas, je me suis dit « pourquoi pas ne pas aller jusqu’à Manang ! » … et c’est ce que j’ai fait !

Bien décidée à marcher un peu plus longtemps, j’ai quitté Dharapani pour Manang. Je ne vais pas rentrer dans les détails de cette partie du trek car, honnêtement, je l’ai trouvé beaucoup moins belle que tous les autres treks que j’ai pu faire au Népal, sans doute pour deux raisons :

  • la route, visible de loin même quand on ne l’emprunte pas (et le bruit des jeeps qui raisonnent dans la vallée)
  • le mauvais temps – il a fait gris et pluvieux tous les jours de mon ascension jusqu’à Manang

Comme je le disais dans un article précédent, il est possible de se rendre jusqu’à Manang en jeep. Le chemin de randonnée principal suit la route (ou plutôt l’inverse …) ce qui n’en fait plus un trek hyper intéressant. Il est toutefois possible de suivre quelques chemins secondaires. C’est ce que j’ai fait. C’est plus long, il faut parfois chercher son chemin, mais c’est beaucoup plus sympa.

nepal_annapurna_circuit.jpg

Voyez-vous la voiture ?

nepal_annapurna_circuit.jpg

Jeeps et randonnéeDepuis des décennies, les trekkers arpentent le célèbre circuit des Annapurnas en traversant de nombreux petits villages tout en évoluant au milieu de sommets culminant à plus de 8 000 mètres. Mais, le nombre de trekkers a chuté drastiquement depuis que le gouvernement népalais, pendant la guerre civile à la fin des années 90, a décidé de construire une route reliant les quartiers généraux de la région. Le tracé le plus simple était celui emprunté par les marcheurs … du coup, c’est celui qui a été retenu pour la route. Il est aujourd’hui possible de relier Besisahar à Manang en 1 à 2 journées de jeep contre 4 à 6 jours à pied. Beaucoup de trekkers décident donc d’éviter la route et/ou de se faciliter leur trek en commençant désormais le circuit des Annapurnas à Chame (1 à 2 jours de marche avant Manang) ou à Manang. Sachez toutefois qu’il est possible de relier Besisahar à Manang par des chemins alternatifs sur environ 70% de la distance. 

Avant de vous présenter les moments forts de mon trek jusqu’à Manang en images, voici quelques informations utiles.

Mon itinéraire
  • jour 1 : de Dharapani à Chame
  • jour 2 : de Chame à Upper Pissang
  • jour 3 : de Upper Pissang à Manang

J’ai emprunté les chemins secondaires quand cela était possible – je me sentais d’ailleurs souvent seule au monde. Munissez vous d’une carte détaillée et/ou d’un guide de la région pour les trouver.

AttentionLe 25 avril 2015, une série de tremblements de terre a commencé au Népal. Je pense qu’il est important de soutenir les Népalais et leur économie (beaucoup basée sur le tourisme) en continuant à se rendre dans ce très beau pays. Toutefois, renseignez-vous bien avant d’envisager un trek dans ces hautes montagnes.

Et maintenant, place aux images de ce trek.

nepal_annapurna_circuit.jpg

Fini le circuit du Manaslu, bonjour le circuit des Annapurnas

nepal_annapurna_circuit.jpg

Un village de montagne sur un itinéraire secondaire. J’étais seule au monde.

nepal_annapurna_circuit.jpg

Chemins secondaires balisés ou GR français ?

nepal_annapurna_circuit.jpg

Hum hum … tous les chemins semblent mener à Chame

nepal_annapurna_circuit.jpg

Un glissement de terrain / avalanche … qui est survenue environ 10 minutes avant mon passage à en croire le Népalais que j’ai croisé. Chanceuse, moi ? O U I !

nepal_annapurna_circuit.jpg

nepal_annapurna_circuit.jpg

Ce tournoi de tir à l’arc à Upper Pissang me rappelle les traditions traditions mongoles du Naadam.

nepal_annapurna_circuit.jpg

nepal_annapurna_circuit.jpg

nepal_annapurna_circuit.jpg

Monastère d’Upper Pissang

nepal_annapurna_circuit.jpg

Bougies … de beurre

nepal_annapurna_circuit.jpg

Alors que je marche seule la journée sur les chemins secondaires, je me retrouve au milieu de dizaines de trekkers au monastère d’Upper Pissang. Ces derniers logent à Lower Pissang, sur la route des jeeps. Ils sont montés à Upper Pissant uniquement pour visiter ce monastère.

1 commentaire

Laisser nous un petit mot