Le mini Gobi ou semi-Gobi

Après un retour express à Oulan-Bator, nous craquons pour un tour organisé par notre auberge de jeunesse de 4 jours dans le centre de la Mongolie. Premier arrêt : le mini Gobi ou semi-Gobi.

La route vers le mini-Gobi

Même si Tatiana est toujours « patraque » avec son ventre qui la tiraille et qu’elle vient de me confectionner une attelle de fortune en carton, nous revoilà partis pour des heures et des heures de routes cabossées. Mais cette fois-ci, nous sommes en 4*4 et pas du tout serrés. Avec nous, se trouvent Nekane, une Espagnole du Pays basque qui termine bientôt son périple Russie-Mongolie-Chine et notre chauffeur Bata, qui ne parle pas un mot d’anglais.

aleas_mongolie (7)

Les heures défilent tous comme les paysages magnifiques, les steppes à perte de vue, les yourtes. Les chevaux et les vaches traversent paisiblement la route devant notre véhicule et sont à peine effrayés par les klaxons de Bata. En route, nous nous arrêterons dans un petit boui-boui (un routier local) pour une pause déjeuner bien méritée.

mongolie_gobi (5)

Après quelques heures, au loin, nous apercevons du sable, des dunes et quelques chameaux … nous voici enfin dans le mini Gobi ou semi Gobi. Tatiana est de plus en plus mal !

Nous nous installons dans notre yourte haute en couleurs et très bien décorée.

mongolie_gobi (27)

Dunes de sable et chameaux

Après quelques minutes, nous décidons de tester la balade à dos de chameaux pour une brève marche vers les dunes des alentours. Tatiana tiendra quelques minutes avant d’abandonner à cause de crampes de ventre. Elle continuera à pied en tenant son chameau tranquillement. D’un autre côté, être assis entre ses deux bosses n’est pas des plus confortables !

mongolie_gobi (4)

mongolie_gobi (32)

mongolie_gobi (30)

mongolie_gobi (29)

Nous profitons des dunes et de la vue sur les montagnes avant retourner dans notre yourte. Le soir, la famille continue sa routine quotidienne entre la traite des juments, la surveillance des chevaux et des chèvres ainsi que les balades en chameaux. Tatiana, toujours de plus en plus mal, pense à retourner à Oulan-Bator dès le lendemain, mais Bata et la mère de famille prennent très bien soin d’elle. Alors que Tatiana se repose, j’en profite pour me balader dans les dunes.

mongolie_gobi (2)

mongolie_gobi (6)

Nous allumons notre feu avant de passer une nuit avec un fond de bruits de chèvres … Le lendemain, Tatiana va beaucoup mieux et, après un léger petit-déjeuner, nous reprenons la route vers Karakorum.

Retour vers le futur

A la fin du tour, lorsque nous retournions à Oulan-Bator, nous sommes repassés par le mini-Gobi et nous avons donc demandé à Bata de s’arrêter dans d’autres dunes pour (re)profiter de ce paysage désertique fabuleux !

Les photos parlent d’elles-mêmes et je n’ai pas besoin de vous dire que nous avons adoré cette escapade dans le mini Gobi !

mongolie_gobi (24)

Tatiana en action …

tat_saute

… enfin sans photoshop, ça donne ça !

mongolie_gobi (21)

Moi en action (rappel : j’ai une attelle en carton !)

mongolie_gobi (22)

Repas improvisé sur le retour …

mongolie_gobi

Les toilettes de la yourte

mongolie_gobi (12)

La vue depuis les toilettes (il y a pire, non ?)

mongolie_gobi (13)

Qui va là ?

mongolie_gobi (14)

Une dernière pour le plaisir des yeux …

mongolie_gobi (25)

10 commentaires

Laisser nous un petit mot