Visiter le camp de concentration d’Auschwitz-Birkenau en Pologne

A l’Ouest de Cracovie se trouve certainement le symbole de l’Holocauste, du génocide et de la terreur : le camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz. Alors oui, souvent le voyage vous mènera sur des plages de cocotiers, sur des treks de montagnes ou dans des mégalopoles folles mais il peut également vous amener à vous confronter avec l’histoire et la dure réalité …

Le Konzentrationslager (KL) Auschwitz

Auschwitz est un vaste complexe composé de trois camps :

  • Auschwitz I ouvert en 1940, camp de concentration souche (ou principal),
  • Auschwitz II (Birkenau) ouvert en 1941, camp de concentration et d’extermination,
  • Auschwitz IIII (Monowitz) ouvert en 1942, camp de travail.

Portail d'entrée Auschwitz I : Archbeit macht frei

Arbeit macht frei« Le travail rend libre », ce slogan était apposé dans de nombreux camps.

Même si la finalité semble similaire, il y a une différence entre les deux types de camps. Un camp de concentration consiste à exploiter les déportés pour des travaux pénibles jusqu’à épuisement ou liquidation de ces derniers. En revanche, un camp d’extermination consiste purement et simplement à être une « machine à tuer » : les déportés sont triés, gazés et exterminés dès leur arrivée.

Grillage et barbelés à Auschwitz Birkenau

Baraque 15 du camp de concentration d'Auschwitz

Pour bien vous rendre compte de la cruauté humaine, Auschwitz c’est environ 1,3 millions de déportés pour 1,1 millions de tués. Les déportés étaient principalement des Juifs mais il y avait également des détenus politiques (majoritairement des Polonais), des « asociaux » (Tziganes), des prisonniers de guerre soviétique, des détenus à « rééduquer », des prisonniers « de police », des criminels de droit commun, des Témoins de Jéhovah et des homosexuels.

Visite du camp d’Auschwitz

Lorsque je me suis rendu en Pologne, j’avais ce besoin de me confronter à cette réalité historique que j’avais pu découvrir en cours d’Histoire ou à travers les récits de personnes telles que Simone Veil ou Anne Frank. J’ai également été très touché par les BDs  « Maus » de Spiegleman ou « Moi, René Tardi, prisonnier de guerre au Stalag II B » de Tardi.

Portail d'entrée Auschwitz I : le travail rend libre

J’ai effectué une visite guidée d’Auschwitz I et II (Birkenau) avec une guide polonaise et liée à l’histoire de ce camp. En arrivant sur le site, je suis directement devant le célèbre portail « Archbeit macht frei ». Cette partie du complexe comporte le musée et certaines baraques accessibles.

Musée AuschwitzRetrouvez un tas d’informations sur le site officiel Auschwitz.

Baraques du camp de contentration

Panneau du camp d'Auschwitz

Je découvre l’histoire et la vie du camp avec les dortoirs, les toilettes et les allées de barbelés. Je suis particulièrement marqué par des centaines de photos de détenus dans un couloir, des entassements de chaussures, lunettes, casseroles des détenus.

L’image qui restera gravée dans ma mémoire est celle de tonnes de cheveux de Juifs. Ces cheveux étaient récupérés pour en faire du feutre, du rembourrage de matelas voire des vêtements …

Je me dirige ensuite vers Auschwitz II et donc vers le lieu d’extermination de ces milliers de personnes.

Rails et entrée du campe d'Auschwitz II Birkenau

En arrivant sur le site de Birkenau (Auschwit II), l’immensité du site et le calme ambiant me font encore plus ressentir la lourde histoire qui s’est déroulée sur ce site. Je me retrouve face à ces rails et à ce bâtiment en briques rouges si symbolique dans mon imaginaire. C’est ici que des milliers de déportés sont entrés dans les « wagons de la mort » et ne sont jamais ressortis … Un peu à l’écart se trouve une reconstitution de la Judenrampe où les prisonniers étaient débarqués jusqu’au

Judenrampe à Birkenau

En terminant cette visite, j’ai le cœur lourd et je suis plongé dans mes pensées. Je viens de me confronter à une partie de l’histoire contemporaine qui me permet de réaliser la terrible cruauté humaine…

Mes voyages m’ont malheureusement confronté à d’autres camps de la sorte avec notamment Perm-36, le goulag russe ou la tristement célèbre S-21 de la dictature des Khmers rouges au Cambodge.

Et vous, avez-vous visité le camp d’Auschwitz ? Si non, pourquoi ?

Laisser nous un petit mot