Quoi de beau en Juillet 2014 ?

Ca y’est, nous avons instauré une première routine : les bilans mensuels. Après ceux de mai 2014 et juin 2014, découvrez nos réponses à vos questions pour nos aventures estivales !

Les mois précédents, nous voguions dans notre belle Gobe-Mouches à travers l’Europe. Nous avalions les kilomètres et les frontières défilées. En juillet 2014, c’est différent. Tout d’abord le rythme de notre voyage s’est ralenti. Adieu Gobe-Mouches, bonjour trains et autres bus. Nous voici en Russie. Ici, les distances n’ont rien de comparables avec celles de l’Europe de l’Ouest : 9 000 km d’ouest en est, 3 000 km du nord au sud.

Eglise, place Rouge de Moscou en Russie

Mais sans attendre, voici nos réponses à vos questions !

Pour chaque pays traversé, un mot ou un adjectif

T : Russie, gentillesse de ses habitants

R : Russie, immense et différent à chaque fois

Visite(s) préférée(s) du mois

T : Moscou, sa place rouge et le free-tour de Paul, ainsi que Yekaterinsbourg et le free-tour de Katia

Ekaterinbourg en Russie

R : La place rouge de Moscou et la visite du cap nord Khoboy de l’île d’Olkhon

Place Rouge de Moscou

Meilleur(s) souvenir(s)

T : La gentillesse de tous les Russes à qui nous avons parlé (ou tenté de parler … !) et le calme sur l’île d’Olkhon (même si nous étions en saison touristique !)

R : La découverte de la place Rouge de Moscou (encore et toujours) et le retour aux sources à Olkhon

Olkhon, île du lac Baikal en Russie

Pire(s) souvenir(s)

T : Arriver fatiguée à Saint-Pétersbourg après une nuit dans le bus entre Tallinn et la Russie (sans télé … alors que je pensais qu’on aurait un bus-avion) et chercher l’auberge pendant deux heures, alors que nous étions juste devant l’immeuble … je prévois d’ailleurs un article sur les hostels en Russie. Mais, je peux déjà vous donner un conseil : toujours avoir le numéro de téléphone de votre hostel avec vous.

Hermitage de Saint Petersbourg

R : Encore un hostel, à Moscou cette fois-ci, où nous sommes arrivés dans un chantier ! Mais pas de souci, un peu de poussière mais tout sera prêt dans 5 min … nous passons !

Événement(s) inattendu(s) / Surprise(s)

T : Retrouver Kurtis à la gare routière en attendant notre bus pour Saint-Pétersbourg, une mère russe (ne parlant pas Anglais) et sa fille de 16 ans qui sont venus nous parler dans le train et qui nous ont fait des hugs

R : L’ouverture de Perm 36 alors qu’il devait être fermé, ce qui nous a permis de visiter cet ancien goulag et la place Rouge vidée des touristes pour préparer des parades, trop cool !

Gulag ou goulag de Russie à Perm

Défilé sur la place Rouge de Moscou

Meilleur(s) repas

T : Ceux des cantines russes, notamment ceux du café du théâtre « Shkola Sovremennoi Pjesy », КАФE ТЕАТРА ШКОЛА СОВРЕМЕННОЙ ПЬЕСЫ à Moscou et ceux de Rada à Yekaterinsbourg (où nous avons mangé trois fois en trois jours)

Cantine russe

R : Pas mieux, les cantines russes et les Kartochka (une tuerie pour les chtis! Un beignet fourré à la patate, ça sent le business dans le Nord à mon retour)

Beignet de patates à la patate

Pire(s) repas

T : FACILE ! Une pizza à la sauce cocktail (à la place de la sauce tomate) avec une pâte grasse comme pas possible à Irkoutsk

R : Tout pareil que Tat sauf que j’avais aussi les merguez dessus. Je n’avais pas commandé de pizza ch’ti pourtant ! On se serait cru chez Dédé la Frite !

Regret(s)

T : Nous balader davantage dans la campagne russe et y passer quelques semaines

R : Ne pas avoir pu profiter plus de la nature russe et aller à la péninsule volcanique de Kamtchatka (ce n’est que partie remise)

Moment(s) de stress

T : Pas de moment de stress mois-ci

R : Menteuse (elle a perdu sa gourde et était paniquée) sinon pour moi, je ne vois pas non plus

Ce qui nous manque le plus

T : Les laits végétaux pour faire des caffe latte (comme ceux du brunch dominical) et les sorties au théâtre

R : Le manque de sport et le côté adrénaline / aventure !

Ce qui nous ne manque absolument pas

T : Savoir quel jour nous sommes (en plus, en Russie, tout est ouvert du lundi au dimanche et souvent jusqu’à très tard, donc nous n’avons même pas à nous soucier de savoir si nous sommes mardi ou dimanche)

R : Pareil perdre la notion des jours. On ne parle qu’en date ! Ici tout est ouvert 24/24 du lundi au dimanche

Objet(s) perdu(s) ou laissé(s) en chemin

T : Ma gourde … dans un ferry entre Bolshie Koty et Listvyanka, sur les rives du lac Baïkal. Il semblerait que je sois maudite par les ferries. C’est la deuxième gourde que je perd ainsi (l’autre c’était à Porto Rico)

R : Mon jeu de cartes 100% plastique (les connaisseurs reconnaitront) laissé dans une auberge de Ulan-Ude

Objet(s) acquis ou trouvé(s) en chemin

T : Un super masque de nuit Sochi 2014 à la « boutique » souvenirs dans le train ! Je l’avais repéré lors de nos premiers voyages en train, mais la chef de wagon n’en avait plus à chaque fois. En koupé (куре), notre chef de wagon, qui parlait Anglais, était trop contente de pouvoir venir jouer à la marchande avec moi. Tellement, qu’elle a essayé de me refiler un oreiller, une tasse et un magnet. J’ai hésité …

Nuit dans le Transsibérien

R : Des jetons de métro de Saint-Pétersbourg et de Moscou (mes souvenirs)

Romain décrit Tatiana en 3 mots

R : Accro à la junk food (les petites barres de cottage cheese et glaces à gogo), somnambule pour changer (certains hôtes ont tilté sur le fait que Tatiana parle ou crie durant la nuit, en plus de ronfler, accessoirement …) et monomaniaque en Russie (repas : concombre, pain, beurre avec sel)

Tatiana décrit Romain en 3 mots

T : Marmotte (en 4 ans, je ne l’ai jamais vu autant dormir, je me réveille avant lui et il n’entend même pas le réveil), gourmand, comme toujours (les gâteaux Princesse ont été remplacés par des gâteaux au chocolat), super compagnon de voyage

Pensée(s) pour la famille et les amis

T : On s’est senti bien seuls ce 4 juillet au restaurant japonais/italien à regarder le match France-Allemagne. Ça manquait de Leffe et de copains !

R : Les matchs de foot de la coupe du monde et l’aventure en Transsibérien en famille ou entre amis qui auraient pu être sympa !

Motivation à voyager

T : Au top ! La Russie c’était vraiment bien, j’attends la suite avec impatience !

R : Petit, léger, mini coup de mou au milieu de la Russie mais là trop hâte de découvrir la Mongolie

1 commentaire

  • Llorente pierre-francois dit :

    Ben le voilà le business idéal toi qui cherche un job. C’est l’heure de mettre en action les idées du voyage… A quand l’ouverture de la kartochka factory ? P.S: on s’est rapidement croisé au festival Abm.

Laisser nous un petit mot